Hommage à Benny Mardones (1946-2020)

Hommage
Benny Mardones
2020
Lucas Biela

Hommage à Benny Mardones (1946-2020)

Benny Mardones band 1

Malgré 10 albums au compteur, Benny Mardones reste l’homme d’un seul tube, « Into The Night », un morceau qu’il avait co-écrit avec un autre homme d’un seul tube, Rober Tepper (l’auteur de « No Way Out », un morceau qu’on peut entendre dans ‘Rocky IV’). Ayant démarré sa carrière en écrivant des chansons pour les autres, c’est à l’âge de 32 ans que notre ancien « Marine » se tourne vers le chant, sous l’impulsion de Tommy Mottola, une personnalité alors chargée de promouvoir des artistes pour la compagnie Chappell Music.

Benny Mardones band 2

Au départ, même s’il est accompagné de Mick Ronson à la guitare (un ancien Spider from Mars), et de Jerry Shirley à la batterie (un des Humble Pie), le succès n’est pas au rendez-vous. Cependant, un premier album, Thank God For Girls, permet à notre Américain de décrocher un contrat avec une major, Polydor.C’est alors qu’un deuxième album, Never Run, Never Hide, voit le jour en 1980. Même si cette fois-ci aucun grand nom ne l’accompagne, cet album se vendra bien mieux que le précédent, et le fera connaître du plus grand nombre grâce au tube « Into The Night », qui restera le seul de sa carrière, les problèmes de drogue de notre chanteur ayant poussé son label à lui montrer la porte. Benny poursuivra néanmoins sa carrière mais en dépit d’albums de bonne facture et de collaborations prestigieuses – le duo Mangold-Frisch de Drive, She Said, le percussioniste Alex Acuña et le batteur Jeff Porcaro (Toto), tous les quatre réunis sur l’album éponyme de 1989, qui présente une version ré-enregistrée d’ « Into The Night » l’ayant à nouveau propulsé dans les charts – il ne produira plus aucun tube.

Benny Mardones band 3

Benny Mardones a marqué le monde de l’AOR/rock mélodique par sa voix rauque bien caractéristique, proche de celle de Steve Perry ou d’un jeune Michael Bolton (à l’époque de Blackjack, groupe de hard rock dans lequel officiait justement le batteur Sandy Gennaro qui accompagnera plus tard Benny sur l’album de la première version de son tube « Into The Night »). C’est donc une grande voix qui nous a quittés en ce milieu d’année 2020.

https://www.facebook.com/bennymardones

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.