Hommage à Andre Matos (1971 – 2019)

Hommage à André Matos (1971 - 2019)
André Matos
2019
La Rédaction de Clair et Obscur

Hommage à Andre Matos (1971 – 2019)

Andre Matos

Il est parti sans prévenir, victime d’une attaque cardiaque, lui qui avait donné du cœur et des ailes au power metal mélodique made in Brasil. Andre Matos (ex Viper) a été le chanteur charismatique d’Angra depuis sa formation en 1991 jusqu’à l’aube du 21ème siècle. On se souvient des trois albums flamboyants auxquels il a contribué intégrant progressivement des éléments de la culture musicale brésilienne puis symphonique avec en point d’orgue le mythique Holy Land.
Par la suite il monte le groupe Shaman dont le premier album, Ritual, semble être le digne héritier d’Holy Land. Cependant, le groupe peine à poursuivre dans cette veine. Alors Andre s’orientera vers des projets plus éphémères comme la tournée brésilienne de l’opéra des Who : Tommy et sa participation à l’Avantasia de Tobias Sammet.
Il était encore sur scène le 2 juin à l’Espaço das Américas de São Paulo avec Shaman, puis, dans la foulée, avec Avantasia le même soir. Ce samedi, il nous a brusquement quitté à l’âge de 47 ans donc beaucoup trop jeune. C’est l’ancien batteur d’Angra avec qui il avait fondé Shaman, Ricardo Confessori, qui a annoncé la nouvelle via sa page Facebook : « C’est avec beaucoup de douleur dans le cœur que nous disons au revoir à Andre, à nouveau, mais cette fois définitivement. »
Toute la Rédaction de Clair et Obscur s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches. Nous reproduisons ci-après le communiqué officiel du groupe Angra.
« C’est avec une profonde douleur que nous apprenons la disparition d’Andre Matos. Angra est en deuil. Andre a été indispensable pour le succès et la consécration de ce groupe. La contribution de son talent et de sa présence est inestimable. Il n’y a pas de mot, en ce moment, qui décrivent la taille du vide laissé dans les coeurs de ceux qui l’ont aimé de près et de loin. Le Brésil perd un talent irremplacable du genre heavy metal et, avec lui, disparaît l’espoir de le voir à nouveau sur scène. Que les anges reçoivent son âme et que la déesse du feu garde la flamme de son héritage artistique allumée. R.I.P. Andre Matos. »

 

 

 

3 commentaires

  • Anthony Soulard

    il as apporté tant de bonheur et de positivité dans le coeur de fan comme moi , sont départ si soudain laisse un grand vide moi qui attendais chaque nouvelle pièce et album avec impatience . Merci pour ton lègue André . Je ne suis pas croyant mais si dieu existe je suis sûre que tu chante pour lui en ce moment

  • Lesuor

    André Matos, découvert par hasard dans les années 90 et tout de suite un choc musical. La musique bien sûr, le personnage aussi, mais surtout cette voix exceptionnelle comme si une part de divin était en lui. Le voir sur scène à plusieurs reprises confirmera tout son potentiel.

    Aujourd’hui, le choc de sa disparition, dans le plus grand des silences en France. Il est vrai qu’aucun grand média n’a d’intérêt pour ce genre musical et n’a été en mesure d’honorer la mémoire d’un tel talent.

    Peu importe. Comme pour beaucoup à travers le monde, André Matos restera dans mon coeur et sa voix continuera de me porter, me séduire et m’émouvoir jusqu’à ma propre disparition.

    • pela

      merci de ce commentaire qui choisit des mots parfait à une grande peine que certains ressentent avec ce sentiment de solitude dans notre chagrin de sa perte . Tellement heureux et nostalgiques d’avoir pu m’endormir avec sa voix , écoutant soir après soir ses musiques lorsque j’etais petit .
      Merci Andre . Tu vas nous manquer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.