Facteurs Chevaux – Chante-Nuit

Chante-Nuit
Facteurs Chevaux
La Grange Aux Belles / Modulor
2020
Franck Houdy

Facteurs Chevaux – Chante-Nuit

Facteurs Chevaux Chante Nuit

« Le jour se lève Et dans le ciel Coule une rivière ». C’est d’emblée par cette simple image que Chante-Nuit nous plonge dans l’onirisme singulier des Facteurs Chevaux. Un arpège de guitare cavalcade sur les eaux de cette rivière rêvée tandis que l’on se laisse flotter sur les voix enlacées et parées de réverbération de Sammy Decoster et Fabien Guillodet. Ce nouvel album intitulé Chante-Nuit a été écrit et composé au Palais Idéal du Facteur Cheval. Tout semble ici avoir été capté dans les conditions du live comme pour mieux restituer l’âme du lieu et l’émotion que l’on devine si particulière d’y avoir fait naître ces nouvelles chansons. Ce palais, non content de jouer un rôle vibrant de metteur en lumière, devient de facto un personnage à part entière de ce disque magique à la beauté épurée. On n’a jamais entendu cela, de nos jours en tout cas. La remarque valait certes déjà pour leur précédent opus, La Maison Sous Les Eaux, mais avec Chante-Nuit elle s’imprime d’autant plus au cœur de cet édifice d’art brut.

On aborde donc cet album en acceptant tacitement d’entrer en intemporalité, partagé entre curiosité, éblouissement et réminiscence, porté par ces deux passeurs de musique et d’images. Ce que semble proposer Sammy et Fabien, c’est de nous faire passer dans un état de conscience différent. Très rapidement, on se surprend à ne plus trop savoir de quoi parlent les chansons tant elles nous emportent dans une lecture auditive qui va plus loin que les mots et les mélodies. On se retrouve alors comme bercé dans une douce langueur et c’est un peu comme si l’on se parlait d’âme à âme ou comme au creux d’un rêve devenu nôtre. Il y a là quelque chose de l’ordre du bonheur d’avoir retrouvé un chez-soi oublié et de constater que notre place autour du feu est toujours restée libre dans l’attente paisible de notre retour.

Facteurs Chevaux Chante Nuit Band 1

Pour ma part, écouter les Facteurs Chevaux s’apparente à une sorte d’expérience mystique naturelle et fraternelle. Les chansons sont telles des rêves-voyageurs, évoquant les « ombres », convoquant des « cavaliers dans la brume », nous invitant à passer ponts, vergers, « Firmament » ou à escalader les rochers, à rejoindre « L’Autre Rive » jusqu’à l’invisible et mystérieuse île d’ « Avalon ». Aller toujours un peu plus loin pour rendre accessible l’inatteignable, tel est le chemin de la mythologie musicale que tisse les Facteurs Chevaux. Mais pour cela, il faut accepter de voyager léger. Ainsi leurs chansons ouvrent des voies juste au fil de leur chant et d’une ou deux guitares. Ces songes chantés, en mouvement, sont en accord avec leurs tournées qu’ils jouent en refuge, en chapelle ou en sous-bois. Guitares en bandoulière, ils randonnent jusqu’à leur prochain lieu de concert ancré dans la pierre ou planté dans la terre, cheminant comme leurs chansons vers une magie contemporaine à portée de main pour qui sait emprunter les petits sentiers escarpés masqués par les grands axes. Ils nous happent dans une atmosphère médiévalo-folk, leurs voix flirtant avec les basses et les aigus, créant ainsi un lyrisme atypique nous figeant dans une vibration qui nous baigne tout entier.

Peu m’importe de disséquer les chansons de ce nouvel album, ce que je souhaiterais simplement, c’est vous inviter à l’écoute méditative de ces neuf chansons et à plonger dans ce sublime album pour vous y découvrir des affinités à l’unisson. Chante-Nuit offre une bande-son parfaite pour les balades introspectives comme pour les promenades bucoliques. À écouter les yeux fermés ou grands ouverts selon ce que l’on souhaite y découvrir, ces nouvelles chansons nous révèlent à chaque écoute de petits détails restés jusqu’alors cachés et dont on a plaisir à se saisir pour les déposer dans notre boîte à secret. Chante-Nuit est un vitrail, une composition de pièces lumineuses, fragiles et colorées dont chaque auditeur, jouant le rôle du liant, révèlerait une clarté intime différente de toutes et tout à la fois complémentaire aux autres.

Facteurs Chevaux Chante Nuit Band 2

Nous noterons évidemment la beauté brute, bleu-nuit, de la peinture réalisée pour la pochette du disque, sans doute encore plus saisissante au format vinyle, et qui appuie d’autant plus l’imaginaire singulier de ce duo captivant. Cet été, les Facteurs Chevaux proposeront des concerts en forêt, de quoi se revigorer les racines et se faire vibrer les sens. D’ici-là, abreuvez-vous de Chante-Nuit jusqu’à plus soif !

https://www.facebook.com/facteurschevaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.