Eternalkeys – Arcanum Secret

Eternalkeys – Arcanum Secret

Déjà auteur de trois albums depuis 2008 (les EPs « Eternalkeys Intro », « M. D’Ippolito’s Eternalkeys » et le CD « Eternalkeys 2 », parus respectivement en 2008, 2010 et 2011), Eternalkeys est le projet du talentueux multi-instrumentiste italien Mimmo D’Ippolito. Sur son nouvel opus, joliment baptisé « Arcanum Secret », Mimmo compense un manque évident de moyens par un enthousiasme de tous les instants conjugué à un sens mélodique affûté au cordeau. A tel point que l’on se dit très rapidement qu’avec un disque de cette facture, la relève des Not A Good Sign, La Coscienza Di Zeno, Tugs et autre Camelias Garden ne devrait pas poser l’ombre d’un problème lors des années à venir. Pour s’en tenir à des considérations plus terre à terre, précisons que « Arcanum Secret » recèle huit compositions fort bien léchées et entièrement instrumentales qui font la part belle à un piano, au jeu fin et délié, et à une guitare acoustique évoquant le meilleur Anthony Phillips (le superbe morceau d’ouverture « Farewell To Childhood »). Les thèmes musicaux s’enchevêtrent avec un talent certain (l’excellent « Memories Gone ») et Mimmo s’y entend à merveille pour tisser des atmosphères captivantes (« Monumental Sign »). Malgré certaines sonorités de claviers pas toujours très heureuses (« Future City »), on tient là un opus cinématique fort bien léché qui devrait ravir les fans de Vangelis, Hans Zimmer et Dead Can Dance. Une jolie réussite, en somme !

Bertrand Pourcheron (7/10)

http://mimmodippolito.wix.com/eternalkeys

Arcanum Secret
Eternalkeys
2013
Beplay Music

Un commentaire

  • Bertrand a été très généreux avec cet album, pour lequel j’aurais mis une note bien moindre. J’ai pris le temps de l’écoute, c’est plus proche du « new-age » que du néo-classique, assez sirupeux et
    fadasse dans l’ensemble, avec des sons orchestraux fort moches et des passages électros mal ficelés. Si je poste cet avis négatif, c’est aussi parce que l’artiste en question ne semble pas
    capable d’accepter la critique négative (il parait que je ne comprends rien à la « vraie musique », tout un programme !). A vous lecteurs de vous faire votre propre avis !

    Musicalement,

    Philippe from C&O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *