Enchant – Live At Last

Enchant – Live At Last

Si vous avez suivi la carrière de ce groupe Américain issu des années 90 et « lancé » par Steve Rothery de Marillion, vous ne pourrez être déçus par ce live en forme de menu « best of de luxe » (eh oui, j’ai un peu faim !) 2h30 de concert, c’est quelque chose que le groupe n’avait jamais pu faire, cantonné à la première partie d’autres formations progressives ou non (Spock’s Beard, Marillion et Dream Theater, entre autres). Eh bien, Enchant s’offre enfin ce luxe et nous sort ce double CD (également disponible en DVD) gorgé de metal prog à l’américaine, bien foutu, pêchu et intelligent. Evidemment, il ne faut pas être allergique à la voix de Ted Leonard (le nouveau chanteur de Spock’s Beard en 2012 !) qui s’est, cependant, superbement amélioré depuis « A Blueprint Of The World ». Les autres membres du groupe sont en pleine forme, Doug Ott sue sur sa guitare et nous pond des riffs et soli ravageurs, Ed Platt joue comme une bête de sa basse, tandis que les nouveaux venus (depuis 2 albums quand même) ne sont pas en reste : Sean Flanegan assure à la batterie et nous fait oublier ce superbe rythmicien qu’était Paul Craddick dans la formation originale, et Bill Jenkins nous gratifie de splendides parties de claviers.

Alors, que dire de plus sur cet album ? Le son ressemble réellement à ce qu’on peut entendre en concert, cela ne parait pas retravaillé, mais authentique et sincère donc. Tous les albums sont représentés, et les classiques du groupe se succèdent : « Sinking Sand » côtoie « At Death’s Door », on retrouve « Seeds Of Hate », »Oasis », « Under Fire », « Monday », ou encore les instrumentaux « Mae Dae » ou « Progtology » qui sont de véritables perles, etc, etc… A noter un intermède acoustique intéressant vers la fin du set sur deux chansons. Ce live est une bonne introduction à ce combo qui a déjà 7 albums derrière lui, et qui est tout bonnement un des meilleurs groupes de heavy progressif de ces dernières années.

Fred Natuzzi (9/10)

http://enchantband.com/

Live At Last
Enchant
2004
Inside Out

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *