Electrogenic – Another Day

Electrogenic Another Day

Electrogenic est ce groupe italien d’electropop sérieusement addictif dont je vous avais déjà longuement parlé en novembre à propos de son premier album Double Exposure. Pour repréciser un peu l’identité d’Electrogenic, il s’agit d’un duo composé de Stefano Lugo issu de The Shade, un autre groupe d’electropop, et de Cristina Corti, surnommée La Crisi, ex-guitariste du groupe post-punk Stardom. Je tiens à redire à quel point j’ai aimé Double Exposure. Quand on cite le terme electropop, je me doute qu’on doit penser musique plus technique que réellement profonde. Sauf qu’il est clair à l’écoute de cet album que ce duo a des tonnes de trucs plutôt intenses et même souvent extrêmes à nous faire ressentir. Et j’ai parfaitement reçu le message, intégré la complexité de la personnalité de ce duo et perçu le vécu escarpé de ses membres. Electrogenic n’a rien de léger même s’il tente de le rester, au moins en apparence, et n’a même rien d’un vrai groupe d’electropop, étant, en tout cas à mon sens, trop acéré, poignant et retors même si sa musique est excellemment électronique. Il suffirait d’ailleurs que Cristina sorte sa guitare de son étui pour qu’Electrogenic montre son réel potentiel électro-rock, voire électro-(post)-punk. Bon, elle ne le fera sûrement pas, mais c’est pour dire à quel point Electrogenic est un duo dense, insaisissable et passionnant.

Alors non, le groupe n’a pas sorti un deuxième album. Enfin, pas encore, mais il y travaille et le nouvel opus est prévu pour 2017. Il vient cependant de remontrer le bout de son museau avec un mini-album bandcamp tout neuf. En principe, je ne chronique jamais aucun album bandcamp. Sauf que celui-ci est accompagné d’une vidéo que je trouve des plus intéressantes et que ce mini-album contient également une cover qui prouve qu’Electrogenic n’est surtout pas le groupe qu’on pourrait a priori penser qu’il est.

Another Day Band

La vidéo concerne « Another Day », titre qui ouvrait l’album Double Exposure. En fait, c’est la troisième tirée de cet opus, les précédentes ayant illustré « Game Over » et « Skills », de très bonnes vidéos d’ailleurs. Cependant, celle, nouvelle, illustrant « Another Day » est radicalement différente, à la fois plus simple, plus directe et plus forte. De fait, il s’agit essentiellement d’un road-trip, d’une balade en bagnole. Mais c’est la proximité ressentie avec Stefan et Cristina qui rend cette vidéo touchante, presque intimiste, et paradoxalement plus pop qu’electropop. Cette indistanciation constitue même une sorte d’inversion émotionnelle de l’electropop, qui tend plutôt, pour schématiser, vers un idéal rationnel de froideur moderniste stylisée (« We fade to grey », « We are the robots », même si au final l’humain reste humain, si humain, en dépit du monde moderne). Electrogenic fend l’armure, au moins dans cette vidéo, ce qui ouvre des perspectives intéressantes.

Quant à la cover, elle concerne Prince et plus précisément son « I Would Die 4 U ». Encore une fois, ce choix souligne à quel point Electrogenic n’est pas un vrai groupe d’electropop, étant bien plus large d’esprit, de sensibilité et de style que ça. Ce qui ouvre une nouvelle fois des perspectives palpitantes.

Frédéric Gerchambeau

https://electrogenic.bandcamp.com/


Another Day (single)
Electrogenic
2016
Autoproduction

2 commentaires

  • Rudy

    Je n’ai pas ressenti la même ferveur que Fred pour la complicité sur la video d’Another day et la légèreté du titre. J’ai plutôt pensé à un cheap clip. Désolé mais les goûts et les couleurs (et les émotions) …. D’ailleurs j’ai préféré la cover d’I would die for U par son côté plus puissant. A approfondir en 2017!

  • Greg N'Fresh

    Another Day, c’est ni plus ni moins que de l’italo disco des années 80. Et ça tombe bien car j’apprécie cette période et ses sonorités mélancoliques ! 🙂

    Par contre, j’ai cherché dans le dico le mot « indistanciation », il n’existe pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *