Downes Braide Association – Suburban Ghosts

DBA vinyl.indd

Trois ans après un fort réussi Pictures Of You, DBA (alias Downes Braide Association) nous revient avec un non moins gouleyant Suburban Ghosts sorti en cette fin d’année 2015. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas les deux membres de cette association, faisons pour commencer un petit arrêt sur leurs pedigrees. Geoff Downes, je le suis depuis bien longtemps. Ce claviériste bien tempéré a commencé à faire parler de lui en faisant partie de l’ineffable duo The Buggles, sorti de nulle part en pleine période punk. Embauché avec son complice Trevor Horn par Yes, Geoffrey enregistre avec eux le mésestimé Drama, album à part mais que j’affectionne particulièrement. Puis vient Asia… Asia, c’est le groupe dans lequel, que ce soit avec John Wetton ou avec John Payne, Downes trouvera la meilleure expression de son talent. Vous noterez que les duos sont essentiels pour Geoff (on ne les citera pas tous, mais j’aime bien aussi ce qu’il a réalisé avec Glenn Hughes, sans parler d’Icon, encore avec Wetton)… Hélas, Downes s’est récemment fourvoyé, à mon sens, participant à nouveau à Yes, mais dans une mouture qui ne lui convient guère. Aussi, quand il s’acoquine à nouveau avec un seul partenaire et revient à ses premières amours, je retrouve le sourire.

Et ce partenaire, c’est Chris Braide, chanteur, producteur, reconnu pour le travail effectué avec des gens que je ne vous recommanderai pas comme Beyonce, David Guetta, Britney Spears, etc. De quoi craindre le pire ! Et pourtant. Leur premier opus avait tellement bien fonctionné que l’on pouvait attendre le suivant avec envie et délectation… Pari gagné, et haut la main encore, tellement ce Suburban Ghosts est réussi. Réussi, parce que ces messieurs savent écrire des chansons, mêlant leurs savoir-faire à la fois pop, prog, new wave, classique… Ajoutez à cela des qualités d’arrangeurs et de producteurs hors-pair, saupoudrez de talent indéniable – que ce soit les claviers de Downes ou la voix de Braide, tout est magistral – et vous tenez entre vos mains (parce que vous allez l’acheter, non ?) un disque qui vous accompagnera souvent dans les moments les plus joyeux comme les plus sombres de votre existence.

DBA Band

Bon, je vois bien les grincheux au fond de la classe s’agiter sur leur chaise et lever le doigt, prompts à casser de la musique de supermarché, jugeant ce disque passéiste, les batteries électroniques désuètes, le tout déjà entendu, bref, vouer aux gémonies un album sans saveur, sans énergie, sans inventivité, bref, sans surprises…

Alors, vous autres, au premier rang, tendez bien l’oreille ! Vous aimez The Buggles, il y en a (« Number One » par exemple), la pop progressive itou (les fantastiques pièces « Suburban Ghosts »), les départs de piano à la Asia (« Vanity » que nous vous proposons en vidéo ci-dessous), la new wave (« North Sea »), le Yes de Drama (« One Of The Few »), la pop merveilleuse (« Time Goes Fast », « Live Twice »)… Et si en plus vous êtes fan de Sting, sur certains morceaux, le sieur Braide tient une voix bien proche du policeman (« North Sea » encore) !

Et pour finir de vous convaincre, écoutez le magnifique « Dreaming Of England » qui réunit toutes les qualités et tous les styles énumérés… DNA is stiring my DNA, that’s for sure !

Henri Vaugrand

Coup de Coeur C&Osmall

http://downesbraide.com/

Suburban Ghosts
Downes Braide Association
2015
X2X Records

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *