CélèS – Concert à Langeais

Concert à Langeais
CélèS
Autoproduction
2022
Rudzik

CélèS – Concert à Langeais

Célès Concert à Langeais

Comme pour un conte de fée, il était une fois un groupe local pétri de talents avec un leader pétri d’idées… et de projets d’avenir pour porter musicalement ses engagements écologistes et humanistes, j’ai nommé CélèS et son empathique claviériste auteur-compositeur, Guillaume Dolbeau. L’EP Humain, plein de promesses et formidablement présenté en live lors d’un concert féérique dans une grotte troglodyte, voit le jour en 2018 et puis… ils ne vécurent pas heureux et n’eurent pas beaucoup d’enfants. Patatra ! Début 2019, Guillaume est victime d’un accident auditif. Il met son groupe en stand-by, puis annule un à un tous les concerts programmés et, devant la stagnation de son problème médical, finit, la mort dans l’âme par mettre fin à CélèS… se voyant imposer une sorte de « confinement musical » avant l’heure.
Les dés sont jetés. Telle une comète, CélèS disparait en plein vol, mais la suite de cette histoire se raconte sous un angle bien plus positif. Après des mois et des mois de patience, de souffrance auditive et psychologique ainsi que de remise en question, Guillaume finit par récupérer une bonne partie de ses facultés (même s’il sait que le gros son, c’est fini pour lui). Cependant, la nostalgie est là et, comme pour exorciser un démon, il réécoute (à volume réduit) les enregistrements des quelques concerts magiques que le groupe avait pu donner durant son éphémère existence. Ne supportant pas cette fin en queue de poisson et voulant rendre hommage à ses fabuleux compagnons de route, il lui vint l’idée de sortir un live posthume de CélèS tiré d’un concert magique donné dans l’église Saint Laurent de Langeais fin 2018, une très jolie bourgade de Touraine, connue pour son superbe château médiéval. Ceci est la saga de ce merveilleux Concert À Langeais.

Célès Concert à Langeais band1
Ce sont six titres qui sont extraits de ce show unique pour figurer sur la galette avec, en bonus, deux autres titres live et… mais j’en reparlerai. Près d’une heure d’un post rock aérien, mélancolique et presque exclusivement instrumental est couchée sur ce live. Certes, la production n’a pas la grandiloquence des grosses écuries du genre, pour autant, il y a de quoi être bluffé par le travail de Vivien Lambs à la prise de son (non prévue pour apparaître sur un live) et de Damien Luçon au mixage pour un résultat tout à fait honorable. D’entrée, « Le Chemin » montre… le chemin (je sais, elle était facile celle-là) avec sa lente intro simplissime de piano sur laquelle les frisés de batterie de Yohan Fourrier apportent un soupçon de rythmique en contre-point avant qu’une certaine symbiose gratte / claviers n’occupe le terrain, un peu à la façon d’un Soup. On n’entend nullement le public, sans doute sous le charme et donc, plongé dans un silence religieux (ben, ouais, on est dans une église quand-même) et dans les volutes de fumée des candélabres qui brûlent (à moins que ça ne soit pas que de la fumée de cire ???). Ensuite, se profile une parfaite intro au morceau qui représente le nec plus ultra de ce qu’a pu faire CélèS : « Check Your Reality » sur lequel, la prestation d’Emmanuel Rousseau, entamée avec des harmoniques naturelles, éclabousse l’espace sonore de son talent à grand renfort d’effets wah wah. Le concert a pris son envol et du coup, « Je Suis Sauvé ». Certes, je le suis, mais il s’agit aussi du nom du titre suivant, comportant quelques vocaux psalmodiés par Guillaume dont l’ambiance est plus positive et énergique. C’est sans doute ce qui secoue le public, exprimant son plaisir à la fin du morceau. Après une longue intro de guitare aux accents orientaux, c’est le moment de ressusciter Nelson Mandela pour le titre éponyme de l’EP, « Humain », sur lequel Emmanuel fait feu de tout bois. Il est bien soutenu par une rythmique devenue groovy impulsée par l’homme de l’ombre, l’excellent bassiste Elvis Slonina dont l’influence sur le titre suivant « Il Faut Lâcher » est également capitale. Dans la série des disparus qui nous manquent tant par ces temps difficiles, c’est la voix du généticien humaniste Albert Jacquard qui nous donne une leçon de « Savoir Être » pour un morceau qui égrène une ambiance floydienne plantée par les accents de guitare d’Emmanuel s’étant paré des atours de David Gilmour.
À ces six titres provenant de Langeais, Guillaume a souhaité adjoindre non pas deux, mais trois bonus à cette galette. Les deux premiers sont issus du tout premier concert de Célès en 2017 lors duquel officiait Clara Sécardin à la batterie. Son jeu plus dépouillé que celui de Yohann donne un côté plus doux et plus fluide au « Je Suis Sauvé » des débuts de CélèS alors qu’« Help Me Now » semble poser les bases du futur « Check Your Reality » qui lui succèdera. Enfin, « Black Virgin » qui clôture l’album est le témoin intemporel de l’orientation que son leader souhaitait donner au groupe, à savoir un morceau composé avec Emmanuel, plus electro et rythmé, dans la lignée de «Second Day» et de « Transcendance », des titres composés précédemment, parfois joués également en concert. En fait, « Black Virgin » était le premier titre composé pour un nouvel album qui, on l’aura compris, ne verra jamais le jour.

Célès Concert à Langeais band2
Il n’en demeure pas moins que ce Concert À Langeais est un témoignage vibrant du talent des quatre de CélèS injustement étouffé dans l’œuf. Ils sont bien sûr repartis chacun de leur côté, mais les liens qui les ont unis n’ont pas été brisés. C’est pourquoi Guillaume a tenu à faire ce travail d’immortalisation de ce concert qu’il leur a dédié en cadeau (ainsi qu’à ses proches). Il l’a produit et réalisé sur ses propres deniers avec l’aide bénévole de certains amis dont cet attachant garçon a toujours su s’entourer. Il a donc distribué gracieusement et à la grande surprise de chacun, ce CD à la jaquette sombre, mais soignée, sans se préoccuper de la question mercantile. Du coup, ceux qui voudront l’acquérir devront le faire artisanalement en rentrant directement en contact avec lui par la page FB de Célès ou par mail. C’est clair que des mecs avec une telle générosité, c’est une race en voie d’extinction… un peu comme notre planète quoi !

https://www.facebook.com/celes.officiel/
guillaumedolbeau@hotmail.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.