Casimir Liberski Trio – The Caveless Wolf

Casimir

Avant de vous présenter ce trio de jazz contemporain à la musique suffisamment insolite pour s’avérer au final totalement inclassable, il convient de dire quelques mots sur son mentor, le jeune pianiste virtuose belge Casimir Liberski. Né à Bruxelles en 1988, l’artiste précoce se lance dans l’apprentissage de son instrument dès l’âge de 5 ans, et développe très vite un vif intérêt pour le jazz (c’est à peine adolescent qu’il montera son premier trio !). Après être passé par une solide formation classique dans son pays d’origine, Casimir Liberski étudie plusieurs années durant au prestigieux Berklee College of Music de Boston, puis entame sa carrière de musicien professionnel dans les clubs et les studios de New-York. C’est là-bas qu’il fonde la formule actuelle de son trio, accompagné de ses amis Jeffrey K.Witherell (batteur incroyablement volubile et avant-gardiste) et Louis De Mieulle, excellent bassiste français non moins aventureux qui signe son premier album « Defense Mechanisms » en 2011, avec justement Casimir Liberski au piano. Si ce dernier est un improvisateur né, il est également un compositeur inspiré, à qui l’on doit entre-autres la bande originale du film « Bunker Paradise » (2005), avec notre Jean-Paul Rouve national.

Essentiellement électroacoustique et particulièrement alambiquée, la musique du Casimir Liberski Trio pourrait se définir comme un étonnant cocktail de jazz-fusion, de musique concrète et de « rock in opposition » (les influences et/ou accointances Frank Zappa, Karlheinz  Stockhausen, Henry Cow, Present, Hermann Szobel, Alan Holdsworth ou encore Mahavishnu Orchestra sont aussi bien digérées que palpables !) avec une grande variété de climats, de couleurs et d’émotions, naviguant en permanence entre folie furieuse et accalmies éthérées. Si le niveau technique de nos trois instrumentistes est absolument ahurissant de maîtrise, et que le trio, parfaitement rodé, réalise une musique organique, aussi exigeante que complexe, point de sentiment d’exhibitionnisme démonstratif (et donc d’aridité émotionnelle) à déplorer ici. La musique du Casimir Liberski s’adresse tout autant à la tête qu’au coeur, ni plus, ni moins.

Aussi, si le piano œuvre en soliste à travers les onze pièces instrumentales de l’album, chacune d’entre-elles possède sa propre identité, son caractère unique et son charme singulier. En voyageant à travers l’album, on passe d’ambiances jazz/néo-classiques dissonantes et labyrinthiques (« Vessel » et ses foudroyantes accélérations rythmiques, « Dreams Of Solitudes » et ses effets psychédéliques envoûtants) à des moments particulièrement enfiévrés (le très tourmenté « Karlheinz »), pour ne pas dire purement chaotiques (la constante ébullition free de « Momentom »). Alors que les métriques impaires et autres variations et subtilités polyrythmiques dominent largement le sujet, le bon « groove » n’est certes pas absent du menu, comme sur le virevoltant « Harlem Mist » qui nous renvoie au meilleur du Jaco Pastorius des années 70.

L’esprit cinématique n’est pas non plus délaissé, comme en témoigne le planant et mélancolique « Farewell Boston », qui s’élève crescendo vers un solo de guitare anthologique signé Andy Berman (invité sur l’album) presque digne du culte et définitif « Maggot Brain » de Funkadelic. Mention spéciale également au titre fleuve éponyme et à son merveilleux passage central de pure rêverie qui, par le jeu de ses claviers électriques, sonne un peu comme la rencontre inopinée de Chick Corea et Lyle Mays du Pat Metheny Group.

Vraiment, il n’y a rien à jeter dans ce premier opus du Casimir Liberski Trio, et à l’arrivée, nous tenons là une vraie surprise, et un pur ravissement pour tout amateur de jazz sans frontière et de musiques progressives au sens le plus large du terme. Une bombe d’éclectisme et de talent à ne surtout pas rater !

Philippe Vallin (9/10)

http://www.myspace.com/casimirsamliberski

The Caveless Wolf
Casimir Liberski Trio
2012
Dalang ! Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *