Caravelle -Time To Say

Caravelle

Fondé en 2007 par le guitariste Antonio Fiordaliso (guitare, guitare synthé et chant) qui souhaitait monter un projet inscrit dans la veine progressive des seventies après une première expérience au sein du groupe Vibris, Caravelle s’est vite étoffé avec l’apport d’un bassiste (Michael Kaise), d’un batteur (Nicolas Denis) et d’un claviériste (Daniel Bourland) qui a mis les voiles en 2010. Après trois ans de travail intensif, le jeune combo belge sort aujourd’hui, en guise de carte de visite, un premier EP trois titres. Les musiciens, désormais réduits à un power-trio, se réclament de Pink Floyd, Genesis, Camel ou encore Thin Lizzy, et force est d’avouer que leurs trois courts morceaux sont riches en calories (le couillu « Like A Mustang ») et en atmosphères (notamment le très planant « Spleen On The Rocks » ou le mélancolique « Just In Time » dont le solo de six cordes évoque fugacement Andy Latimer). Malgré un chant très moyen, digne d’un Les Holroyd (BJH) venant de s’enfiler une cartouche de gauloises maïs, l’ensemble se laisse écouter plutôt agréablement. A suivre, donc…

Bertrand Pourcheron (6/10)

CaravelleBand.jpg

http://www.myspace.com/caravelletour

Time To Say (EP)
Caravelle
2013
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *