AstraSonic – Passengers

Passengers
AstraSonic
Autoproduction
2018
Frédéric Gerchambeau

AstraSonic – Passengers

Astrasonic Passengers

Bluffant. A peine un premier album autoproduit au compteur, le sublime Passengers dont nous allons détailler les beautés, et AstraSonic se taille déjà de plein droit le costume d’un grand groupe belge de coldwave, excellent mélodiste, solide dans le feu du tempo acéré et capable à tous coups de nous entraîner dans les climats clairs-obscurs qu’il distille avec talent et passion. Il faut cependant expliquer que le Passengers en question est à la fois un aboutissement et un vrai départ. Un aboutissement, car JC Mo au chant, Sébastien Cailleaux à la basse, et Rapha Mantra à la guitare, à la programmation rythmique et aux claviers, ont déjà un long passé musical chacun de leur côté. Et un vrai départ, car ce premier album en commun va d’évidence leur servir de fusée pour atteindre des sommets en matière de rock.

Parlons d’abord de Seb, qui est au départ un grand admirateur du groupe The Cure, mais qui n’était en rien un musicien. Cependant, sa passion était si ancrée et si forte qu’il a décidé d’apprendre la basse et décidé, en plus, de fonder un tribute band de ce groupe. Celui-ci a connu rapidement un joli succès, ce qui lui a permis d’acquérir une inestimable expérience de la scène. Rapha Mantra est un guitariste dans l’âme, expérimenté et doté du feu sacré. Depuis plusieurs dizaines d’années, il a fait ses armes au sein de plusieurs groupes, ce qui a largement étoffé son expérience de la scène.

Astrasonic Passengers band2

Etant de plus multi-instrumentiste, il a également composé tout seul de nombreux morceaux depuis 2006 à l’aide de MAO. Il a au surplus participé à un tribute band du groupe The Cure en tant que guitariste de 2015 à avril 2017. Passionné par la coldwave et l’électro, il s’allie à Seb afin de créer un nouveau projet musical, avec pour objectif l’enregistrement d’un album studio. AstraSonic est né.

La batterie a été le premier instrument de JC Mo, à 15 ans. Un an plus tard, il commence à jouer de la guitare et compose plusieurs chansons dans une veine rock. Une poignée d’années plus tard, il investit dans une basse et dans une carte-son. Dès lors, il assure lui-même l’enregistrement de ses morceaux en tenant la batterie, la guitare, la basse et le chant. De plus, il fait partie de plusieurs groupes et acquière une bonne expérience de la scène. En mai 2017, il croise la route de Rapha Mantra et de Seb, et intègre le projet AstraSonic.

Titre d’ouverture de l’album et premier étendard musical d’AstraSonics, «New Angels» démontre à l’envi tout le talent du groupe et sa capacité à écrire des chansons fortes et dont les mélodies resteront gravées dans la tête et dans les cœurs des auditeurs. Vient ensuite «Astrasonic», nom miroir de celui du groupe, et donc celui où il a forcément aussi déposé son âme, et celui-ci justement nous entraîne avec délice dans un tourbillon de batterie, de guitares et de basse, dans un voyage aux confins du vaste univers.

Astrasonic Passengers band1

Déboule alors un «I Will Wait» au rythme ébouriffant sentant bon l’ère bénie du post-punk, un titre à la Joy Division bien mordant et très bien composé. Suit une onirique et magnifique ballade, «Sunset», qui s’ouvre sur un climat calme, doucement mélancolique, avant de monter en puissance et de nous faire découvrir toute la force et la beauté de la voix de JC. Quel sublime titre encore que «Dragon’s Flight» avec ses accords de guitares et de synthés insufflés par Rapha et sur lesquels s’appuie la voix de JC qui monte et qui monte toujours pour atteindre le climax du refrain, consolidé par la basse bien tranchante de Seb. Et là, nous ne sommes qu’à la moitié de l’album…

Mais voici qu’arrive «Precious Silence», encore une magnifique chanson au tempo lent comme un jour figé d’hiver, ballade mélancolique mettant une nouvelle fois à l’honneur la voix de JC sur des guitares aux sonorités célestes. Le titre qui suit, «Propaganda», tout en progression, s’écoule dans le calme pendant les deux premières minutes, avant de grimper en tension et de s’achever dans un déchaînement harmonique digne du Cure des grandes heures, un des sommets de ce Passengers, qui en comporte cependant beaucoup.

Vient alors «Hollow», très intéressant et plaisant à écouter avec ses variations de rythme, son épisode plus tranquille précédant une nouvelle période d’activité sismique musicale. Tous les titres de ce Passengers sont forcément taillés pour le jeu en direct live, mais celui-ci doit vraiment faire sa bonne grosse impression sur scène. La chanson suivante, «Regrets», constitue un nouveau moment intense et magnifique de cet album, qui est décidément un vrai bel opus pétri de perles mélodiques. «Back To Earth» parachève avec éclat et brio ce fastueux Passengers, avec une apothéose de guitares et de synthés en droite lignée avec les sonorités si vénérées du U2 de l’ére Joshua Tree, du grand art !

Bravo les gars, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître !

https://www.facebook.com/AstraSonic-319361848518920/

3 commentaires

  • Roufosse

    J’ai découvert ce groupe l année dernière en show-case et me suis laissée happée par leurs mélodies toutes plus belles les unes que les autres… un magnifique album plein d émotion. Je l écoute en boucle dans la voiture et toute la famille est conquise par AstraSonic! nous allons les voir en concert dès que l occasion se présente.

  • Nathalie

    J’ai découvert ce groupe l année dernière en show-case et me suis laissée happer par leurs mélodies toutes plus belles les unes que les autres… un magnifique album plein d émotion. Je l écoute en boucle dans la voiture et toute la famille est conquise par AstraSonic! nous allons les voir en concert dès que l occasion se présente.

  • Benoit

    Un groupe avec des titres mélodieux et puissants un album taillé pour la scène et des musiciens expérimentés et super cool un cocktail très réussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.