Ange – Un Tour Au Moyen-Âge

Ange Moyen Age Tour

Ce magnifique disque, captation en public des meilleurs moments de la tournée Moyen-Âge, album paru en 2012, n’est hélas pas disponible dans le commerce. Il est en effet réservé aux adhérents de l’association Un Pied dans la marge, fan-clan de la bande aux deux Décamps. Cette organisation, née des cendres d’anciens comités de soutien dévoués à la cause angélique, naquit en 1995, après la tournée A…Dieu de l’Ange de la formation originelle (Gérard Jelsch aux fûts, Jean-Michel Brézovar à la guitare, Francis Décamps aux claviers, Daniel Haas à la basse et Christian Décamps au chant, guitares et claviers). Le Père a donc poursuivi en solo, un moment sous le nom de Christian Décamps & fils (le fiston Tristan aux claviers et au chant) avec de jeunes musiciens de haute volée (le guitariste virtuose Hassan Hajdi, qui succéda au non moins parfait Jean-Pascal Boffo, le bassiste énergique Thierry Sidhoum et l’excellent batteur Hervé Rouyer, remplacé depuis par Ben Cazzulini) avant de décider de reprendre à son nom l’appellation contrôlée Ange. La gestation du nouvel Ange a donc duré de 1994 à 1997. La sortie du monumental 3ème Etoile A Gauche a prouvé avec brio combien les nouvelles forces n’avaient rien à envier à l’antique brigade. L’Ange mark II a fait fort, très fort.

Et l’aventure continue depuis, au gré d’albums racés, modernes dans leur production, ancrés dans les musiques d’aujourd’hui (Porcupine Tree, Steven Wilson, Radiohead) sans jamais faire totalement table rase d’un passé prestigieux. Ceux qui ont suivi ne l’ont pas regretté. Les autres, qui pensent qu’Ange n’existe plus depuis longtemps (qui sont probablement les mêmes qui écrivent encore que Marillion est un groupe de heavy metal écossais des années 80), n’ont qu’à retourner à leur découverte du mois du bas de page des Inrocks. Et qu’ils se dépêchent de lire l’article puisque l’on ne parlera plus d’elle dans trois mois. Contrairement à Ange qui a fêté cette année ses 45 ans dans des salles remplies de vrais êtres humains heureux d’écouter de la vraie musique, produite par des artisans passionnés. L’association Un Pied dans la marge, outre la promotion de ce groupe éternel, diffuse un journal trimestriel de bonne qualité dont l’intitulé sonne comme un manifeste pétri de fierté : Plouc magazine.

Ange Band

Parlons à présent de la galette dorée. Une sélection de titres glanés dans la discographie pléthorique de la formation franc-comtoise. Du vieux (« Virgule »), du très vieux (« Godevin Le Vilain »), du neuf (« Harmonie ») et du très neuf (« Tueuse A Gages »). Des classiques indétrônables dépoussiérés, « botoxés » et revigorés, à l’instar du dantesque « A Colin-Maillard » extrait du meilleur album d’Ange, Guet-Apens (1978), ou le planant « Psychosomatique Génie » du jouissif La Voiture A Eau, paru en 1999. Une porte d’entrée idéale pour l’amateur qui aurait cru qu’Ange avait dit « adieu » à l’orée de la tournée d’alors ; alors que la période dorée de l’ange divin se devine dans les perles à découvrir, blotties dans les productions du XXIe siècle. Comment écouter ce disque ? En devenant adhérent de l’association. Acte de militantisme musical au vu du peu de médiatisation dont jouit la troupe. Aidons Ange qui n’est qu’au mitan de sa carrière. Vivement la suite. Un ange est éternel.

Christophe Gigon

http://www.ange-updlm.com/

Un Tour au Moyen Age
Ange
2016
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *