Aerolithe – Fall Of The Leafe

Aerolithe Fall Of The Leafe

Aerolithe fait partie de ces groupes inclassables. Il n’est pas évident de définir s’ils jouent du Metal (avec un gros son de gratte) ou du Pop Rock, ou même du Rock alternatif avec des relents de Death, réminiscence d’un temps passé où le groupe excellait dans le domaine. Cet éclectisme fait immédiatement penser à un autre groupe finlandais renommé pour ça, j’ai nommé Waltari, sauf qu’eux sont plus situés dans une veine Punk. Il plane parfois aussi des accents médiévaux sur certains titres (« At The Breath’s Peace », « Graceful Retreat »). Aerolithe vaut surtout par son chanteur qui par une grande variété d’effets vocaux, impulse au groupe cet éclectisme de tout moments. Il y a du James Hetfield quand sa voix devient saturée, mais surtout du Eddie Vedder qui donne à certains morceaux un côté Grunge à la Pearl Jam. Rien que cette énumération montre combien il est difficile de s’y retrouver et encore, je n’ai pas cité les passages où Tuomas Tuominen se met à balancer quelques growls audacieux mais qui ne nuisent pas à la qualité mélodique de l’ensemble. Alors, un peu déstabilisant cet album, mais pas inintéressant, loin de là. Rien que la petite intro, sorte de ritournelle anodine qui va en s’alourdissant, donne bien le ton. Je l’ai dit , les riffs sont plutôt catchy et les claviers cristallins et placés en fond sonore. Certains titres passent vraiment très bien grâce à des chorus entraînants (« All The Good Faith »). Ces derniers sont en général plus puissants que les couplets. Une basse bien présente (« Especially By Stealth ») constitue l’emballage final de cet opus qui vaut le détour.

Rudy Zotche

https://www.facebook.com/pages/Aerolithe/

Fall Of The Leafe
Aerolithe
2007
Firebox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *