Cowards – Rise To Infamy

Cowards-Rise To Infamy

A History Of Violence (volet 1 de 3)

Après Shooting Blanks & Pills (LP, 2012) et Hoarder (EP 2013), le quintet parisien rapplique avec sa sale gueule. Avec Rise To Infamy, la formation n’a pas hurlé son dernier cri. Je vous laisse mon impression :

La teigne sortie des bas-fonds ou encore de cette ruelle sombre qui perd de son charme touristique une fois la nuit tombée. C’est le rendez-vous galant qui a mal tourné, passant, sans compromis, aucun bouquet de fleurs ni dîner avec vue sur la Seine éclairée à la strangulation jusqu’à dissolution des fibres à l’acide ménager. On est déjà loin du romantique, vague introduction utopique, mais au sein des plaies ouvertes, des percements de paupières, dans cette minute de silence après le geste en-dessous d’une lampe à consommation lente. De la frustration ordinaire et codée à la violence sèche d’une main qui étreint et serre. Vision panoramique d’un appartement lors d’une descente de la répression d’hygiène dans une matinée polluée à l’hyperactivité et au jogging le long du canal St-Martin. Le sadisme du quotidien, le racisme journalier d’avant le café-croissant, l’agression du quémandeur de clopes et son regard de haine blasé.

Cowards-Band

Et au milieu de tout ça traîne un corps de femme sans vie, triste victime crachée d’un coup de boule non retenu, à peine pensé, déjà oublié. Rise To Infamy c’est un peu ça, la mandale qui t’arrive dans le coin de la gueule mais que tu oublies de noter dans ton top de fin d’année de tout bon webzine qui se respecte parce que tu l’as déjà oublié avec ta mémoire de poisson rouge. Et c’est ballot, mon con, d’autant plus que cela a été mon cas. Parce que, quand tu ressors la bête, c’est la même sensation de brutalité un brin poisseuse de riffs décadents qui sort de la plaque d’égout en rampant tel le gras Gaspard de la poubelle aux alentours de la Gare du Nord. Si facile… si infâme… Fichtre, ça c’est du bon metal crade comme on l’aime !

Jéré Mignon

Coup de Coeur C&Osmall

http://cowards.fr

https://cowardsparis.bandcamp.com/album/rise-to-infamy

À voir : A History Of Violence, volets 2 & 3 à propos de This Gift Is A Curse  et Cult Leader.

Rise To Infamy
Cowards
2015
Throatruiner Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *