Voyages et immersions sonores : Boris Lelong lance sa boutique en ligne

Boris Lelong

Voilà une excellente nouvelle qui devrait ravir les amateurs de musiques électroniques atmosphériques sur la planète entière : le compositeur français Boris Lelong vient de lancer (enfin !) sa propre boutique en ligne chez Bandcamp. Influencé par divers artistes de la trempe des Steve Roach et Robert Rich, le globe-trotter Boris Lelong est devenu sans aucun doute, au fil du temps et de ses propres parutions, l’une des figures de proue hexagonales de cet indéfinissable style « ambient ». Pourtant, le musicien lui-même ne se revendique pas particulièrement de ce terme un peu trop générique à son goût, souvent dévoyé, quand il n’est pas complètement vidé de son sens premier (Boris s’est largement exprimé sur ce point dans l’interview fleuve qu’il nous a accordés en juillet 2013, à redécouvrir ici).

A « ambient », il préfère et assume le qualificatif de « musique cinématique », bien plus adapté à son travail et à sa démarche créative, aussi singulière que perfectionniste. En effet, écouter un album de Boris Lelong, c’est comme se laisser aller dans une sorte de voyage imaginaire (grâce à l’immersion dans un environnement sonore incroyablement riche, esthétique et subtil), où chacun élaborera son propre scénario intérieur.

En clair, nous sommes ici conviés à une dimension autre que l’approche volontairement « statique » telle qu’imaginée à la base par Brian Eno, instigateur de ce fameux concept « ambient » qui aura généré dans son sillage une formidable frénésie créative aux multiples facettes (dark ambient, drone, chillout, ambient house/techno, space music, tribal ambient…). Et c’est tant mieux quelque-part, car il y en a vraiment pour tous les goûts !

Boris Lelong Bandcamp

Quatre titres sont d’ores et déjà disponibles à l’écoute et au téléchargement dans la boutique de Boris Lelong, et pas des moindres puisqu’il s’agit de « Hypnostasis » (2007), « Everyday Flower » (2008), « Perdide » (2009) et « Incubation » (2013), qui comptent clairement parmi les plus belles réalisations de notre plasticien sonore. Le premier est essentiellement basé sur d’amples drones synthétiques continus, presque immuables, pour une expérience soporifique du plus bel effet ! « Everyday Flower » est, quant à lui, un petit chef d’œuvre de délicatesse et de sensibilité, inspiré par les paysages féeriques de l’île de Mindanao aux Philippines (un endroit que Boris connait sur le bout des doigts pour y avoir longuement séjourné), mais surtout par une belle rencontre humaine. Cet album demeure très certainement à ce jour l’ouvrage le plus personnel et « émotionnel » de Boris Lelong.

Changement de décor avec « Perdide », qui nous emmène dans une sorte d’écosystème virtuel, sur une planète sauvage et lointaine (l’album est un hommage au film d’animation de Moebius et René Laloux « Les Maîtres du Temps », d’après un classique littéraire de la science fiction signé Stefan Wul). Enfin, le conceptuel « Incubation » s’inscrit un peu dans une même veine « environnementale », mêlant lui aussi nappes et textures électroniques avec des sonorités naturelles, enregistrées quant à elles par Boris en pleine campagne malgache, au cœur même de cet immense pays de l’Océan Indien.

D’autres opus devraient bientôt voir le jour chez Bandcamp, tels que le triptyque « Kalimantan » ou le bien nommé « Montanha » (avis aux amateurs de grands trips Himalayens !), sans oublier de nouvelles créations à venir, au gré des projets et de l’inspiration.

Il ne reste plus qu’à espérer que cette démarche permettra à Boris Lelong de donner plus de visibilité à sa musique et à ses albums, qui s’inscrivent parmi les plus belles choses que ce genre aussi passionnant que confidentiel aura produit ces dernières années. Sinon, à quand de belles éditions au format CD ? Allez, rêvons un peu…

Philippe Vallin

http://www.borislelong.com/

http://borislelong.bandcamp.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *