Tops/flops de l’année 2016 : le palmarès de Clair & Obscur

TOPS/FLOPS POUR 2016

 

Chers lecteurs de C&O. L’année 2016 arrive très vite à son terme et il est temps pour nous de faire notre petit bilan annuel, exercice délicat en soi puisqu’il s’agit de nommer les 10 albums qui nous ont le plus marqués cette année. À noter qu’une nouvelle section « timebombs » a été ajoutée. Il s’agit là de découvertes que chacun a fait en décalage avec les sorties, des découvertes qui nous ont époustouflées à retardement (car, bien que 2016 fût une excellente année en terme de parutions, les années antérieures recèlent également de perles ignorées).

Pour nous, 2016 est une année particulière. Elle restera à jamais une année noire pour C&O puisque Philippe Vallin, le créateur du site, nous a brusquement quittés. Ce sera, vous en conviendrez, le flop ultime de l’année. La vie nous a enlevé un être magnifique… Et votre soutien par vos témoignages a été d’un grand réconfort, soyez-en assurés. La bande de chroniqueurs a décidé de faire perdurer le site, en mémoire de Philippe. Toute l’équipe s’est solidarisée, remotivée, encouragée, afin de continuer à vous proposer de nouvelles découvertes, des coups de cœur et de gueule, des live reports, des interviews, tout en conservant sa ligne éditoriale avec sa diversité que nous apprécions tous. Alors que 2017 se profile, nous gardons nos yeux sur l’horizon, nos oreilles en ébullition, afin de vous proposer le meilleur site possible. Toute l’équipe vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année.

Fred Natuzzi pour l’équipe de C&O


LE TOP 10 de Fred ‘Putain, y a pas Arman Méliès cette année’ Natuzzi (Yoda l’administrateur)

Marillion – F.E.A.R.

Nick Cave And The Bad Seeds – Skeleton Tree

Radiohead – A Moon-Shaped Pool

Neal Morse Band – The Similitude Of A Dream

Steven Wilson – 4 ½

Julien Doré – &

Pineapple Thief – Your Wilderness

Christophe – Les Vestiges Du Chaos

David Bowie – Blackstar

Agnès Obel – Citizen Of Glass

MENTIONS SPÉCIALES

Adrien Soleiman – Brille

La Maison Tellier – Avalanche

Frère Animal – Second Tour

Radio Elvis – Les Conquêtes

Jean-Louis Murat – Morituri

Kid North – New Waters

Devin Townsend Project – Transcendence

Big Big Train – Folklore

Shearwater –  Jet Plane And Oxbow

Wrekmeister Harmonies –  Light Falls

TIMEBOMBS

Foals – What Went Down (2015)

The War On Drugs –  Lost in The Dream (2015)

Benjamin Biolay –  La Superbe (2009)

FLOPS

Dream Theater –  The Astonishing

De Palmas –  La Beauté Du Geste

Slimane –  A Bout De Rêves

Pascal Obispo – Billet De Femme


LE TOP 10 de Henri ‘Loup Hurlant’ Vaugrand

David Bowie – Blackstar

Glenn Hughes – Resonate

Elephants of Scotland – The Perfect Map

Colin Tench Project – Hair In A G-String (Unfinished But Sweet)

Christophe – Les Vestiges du Chaos

Lazuli – Nos Âmes Saoules

Long Distance Calling – TRIPS

Spiritual Beggars – Sunrise To Sundown

Headspace – All That You Fear Is Gone

Anderson / Stolt – Invention Of Knowledge

FLOPS

Les flops ? Pas envie d’être vilain en cette fin d’année…


LE TOP 10 de Rudy ‘Padawan Administrator’ Zotche

Myrath – Legacy

Eric Gillette – The Great Unknown

Tilt – Hinterland

Maschines – Naturalis

Kansas – The Prelude Implicit

Marillion – F.E.A.R.

Aisles – Hawaii

The Dizzy Brains – Out of the Cage

Grandval – A Ciel Ouvert

Gone Is Gone – Violescent

TIMEBOMBS

RPWL – Wanted (2014)

Nemo – Coma (2015)

The Front – The Front (1989)

Steve Walsh – Shadowman (2005)

Rare Earth – Get ready (1969)

FLOPS

Euristène – Amalphante

Gong – Rejoice! I’m Dead!

Frost– Falling Satellites

Airbag – Disconnected


 

LE TOP 10 de Jérémignon ‘Je fais jamais comme les autres et je t’emmerde’ Urbain (son nom est un faux-ami)

Oathbreaker – Rheia

Swans – The Glowing Man

The Body – No Ones Deserves Happiness

Neurosis – Fires Within Fires

Greenleaf – Rise Above The Meadow

Wrekmeister Harmonies – Light Falls

Pleibean Grandstand – False Highs, True Lows

Hedvig Mollestad Trio – Black Stabbat Matter

Gorguts – Pleiades’ Dust

Ex aequo : Wardruna – Ragnarok / Ulver – Riverhead

HORS CONCOURS (pour raisons personnelles)

David Bowie – Black Star

Cult Of Luna & Julie Christmas – Mariner

MENTIONS HONORABLES

Dälek – Asphalt For Eden

Special Deliverance – The Mystic Dance

Zhrine – Unortheta

Emma Ruth Rundle – Marked For Death

Gojira – Magma

LIVE 2016

Cult Of Luna (Gaîté Lyrique)

Clutch (Trianon)

Swans + Anna Von Hausswolff (Trabendo)

Dälek (104)

Doomed Gatherings (Glazart)

Ah si… J’ai loupé Wardruna en live et ça c’est horrible… Le reste je m’en fous…

TIMEBOMBS

Marriages – Salome (2015)

The Bug – Angels & Devils (2014)

FLOPS

Pareil qu’il y a un an :

Communautaristes de tout poil et autres têtes creuses, allez tous vous faire foutre !!


 

LE TOP 10 de Guillaume ‘Padawan Editor’ Beauvois

Agnes Obel – Citizen Of Glass

Demians – Battles

Devin Townsend Project – Transcendence

Gojira – Magma

Hypno5e – Shores Of The Abstract Line

Radiohead – A Moon Shaped Pool

Cult Of Luna – Mariner

Ihsahn – Arktis.

Katatonia – The Fall Of Hearts

Meshuggah – The Violent Sleep Of Reason

FLOP

Steven Wilson – 4 ½ (Un faux album, trop long pour en faire un EP, qui recycle des idées avortées issues des sessions des albums précédents. Moins authentique et original que Nil Recurring, l’EP qui a suivi Fear Of A Blank Planet; on a l’impression que Steven Wilson cherche à monnayer la moindre de ses idées musicales, fut-elle déjà exploitée en grande partie dans ses albums)


LE TOP 10 de Pascal ‘Insane’ Sain

Blink 182 – California

Mandolin orange – Blindfaller

Dance Laury Dance – Laser Shark EP

Simple Plan – Taking One for the Team

Brian Fallon – Painkillers

Nick Cave and the Bad Seeds – Skeleton Tree

Mumford and Sons – Johannesburg

Yilian Canizares – Invocaciòn

The lumineers – Cleopatra

Ariane Moffatt – 22h22

FLOPS

Green Day – Revolution Radio

Sum 41 – 13 voices

TIMEBOMBS

Nathaniel Rateliff & the Night Sweats – Eponyme (2015)

Dance Laury Dance – Hallelujah (2014)

Bruce Springsteen – Wrecking Ball (2012)

Andrew Duhon – The Moorings (2013)


LE TOP 10 de Lucas ‘J’ai même pas mis Steven Wilson dans les flops’ Biela

Radiohead – A Moon Shaped Pool

David Bowie – Blackstar

Riccardo Prencipe’s Corde Oblique – I Maestri del Colore

Meshuggah – The Violent Sleep Of Reason

Fogh Depot – Turmalinturm

Lidia Książkiewicz & Michael Alizon – Tango Inspirations

Kung Fu – Joyride

Ujjaya – Prononcer Oudjaye

Tindersticks – The Waiting room

Ion Dissonance – Cast The First Stone

FLOPS

De nombreux albums de rock progressif, de synth-pop et de metal symphonique. Comme ils ne m’ont pas marqué, je n’ai pas retenu les noms des groupes/artistes.


LE TOP 10 de Dann ‘The djentle giant’ Larrivée (chroniqueur et Jedi editor)

Fractal Cypher – The Human Paradox (metal progressif, Québec, Canada)

Avenged Sevenfold – The Stage (metal progressif, Californie, É-U)

Khemmis – Hunted (sludge/stoner metal, Washington, É-U)

Gorilla Pulp – Peyote Queen (stoner rock, Italie)

Fleshgod Apocalypse – King (death symphonique, Italie)

Aenaon – Hypnosophy (black metal progressif expérimental, Grèce)

Opeth – Sorceress (rock progressif, Suède)

Foray Between Ocean – Depression Neverending (death mélodique, Grèce)

Gojira – Magma (death metal, France)

Ordinance – The Ides Of March (death technique, Maryland, É-U)

Darkend – The Chronicles Of Shadows (black metal, Italie)

MENTIONS SPÉCIALES

Solar Deity – Reason To Stay (hard rock, Russie)

Black Stone Cherry – Kentucky (hard rock, Kentucky, États-Unis)

Youngblood Supercult – High Plains (stoner rock, Kansas, États-Unis)

Obscure Sphinx – Epitaphs (doom, Pologne)

Anciients – Voice Of The Void (metal progressif psychédélique, Colombie-Britannique, Canada)

Decipher – Intuition (djent/death metal progressif, Luxembourg)

Orissa – Resurrection (metal progressif, État de New York, États-Unis)

Wolves At The Gates – Types & Shadows (metalcore, Ohio, États-Unis)

Red Handed Denial – Wanderer EP (metal progressif, Ontario, Canada)

Binary Code – Moonsblood (metal progressif, New Jersey, États-Unis)

From Dying Suns – Transcending Flesh (metal progressif, Québec, Canada)

Haken – Affinity (metal progressif, Royaume-Uni)

Oracles – Miserycorde (death mélodique, Belgique)

TIMEBOMBS

Soen – Tellurian (metal progressif, 2014)

Novadriver – Void (stoner rock, 2001)

Greenleaf – discographie complète (stoner rock, Suède)

Throttlerod – Nail (post-punk, Caroline du Sud, É-U, 2006)

Gonzalez – Gonzalez (stoner rock,  Géorgie, É-U, 2003)

Nostromo – Hysteron-Proteron (mathcore version acoustique, Suisse, 2004)

Sasquatch – discographie complète (stoner rock, Californie, États-Unis)

Royalfuzz – discographie complète (noire-rock/grunge, Ontario, Canada)

Whores. – discographie complète (noise-rock/grunge, Géorgie, États-Unis )

The Ritual Aura – Laniakea (death technique, Australie)

FLOPS

Night VersesInto The Vanishing Light. Déception, car le post-hardcore technique et éthéré du groupe qui m’avait tant plu auparavant a fait place à un indie rock pubère, mollasson et dépourvu d’intérêt. Rien de moins.

KornThe Serenity Of Suffering. Moniteur cardiaque au point de fibrillation, la ligne plate. Las d’entendre la même formule depuis 20 ans. The Path Of Totality est la seule audace depuis bien longtemps. C’est bien dommage !

MetallicaHardwired… To Self-Destruct. Parce que j’adore le hard rock, cet album mérite mon attention. Il s’agirait d’un très bon album s’il ne portait pas le nom de Metallica (car on se fait des attentes déterminée par une renommé certaine). Mais là où le bât blesse, c’est que la batterie de Lars Ulrich est d’un ennui et d’un manque de génie fatal (régression générale ou statu quo si l’on compare à la batterie de St.Anger). Non, le vieux vin ne gagne pas toujours en goût et en raffinement !

Of Mice & MenCold World. Une raison bien simple : c’est un album inintéressant où les voix sont désagréables, où les compositions tombent à plat sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. Seul mérite : les textes axés sur la douleur très personnelle du chanteur Austin Charlie. Ceux-ci transparaissent efficacement en musique.

Green DayRevolution Radio. Parce que… eh bien, parce que… Album sans conviction, pop, « radio-friendly », sans passion, sans teneur. L’époque de Dookie et Nimrod, on l’a sait derrière nous à jamais (le deuil est fait). À la limite, on souhaiterait un retour à la flamme d’American Idiot. Mais ça aussi, il va falloir en faire notre deuil. Le groupe devrait raccrocher les gants ou donner la serviette à un « sparing partner » le temps de se recentrer. Amen.

ANTICIPATIONS POUR 2017

Gone Is Gone – Echolocation (sortie prévue le 6 janvier 2017)

Soen – Lykaia (sortie prévue le 3 février 2017)

Textures – Genotype (sortie prévue le 5 février 2017)

Mutiny Within – Archetype Of Destruction (sortie prévue le 10 février 2017)

Disperse –  Foreword (sortie prévue le 24 février 2017)

Persefone – Aatma (sortie prévue le 24 février 2017)

Nova Collective – The Further Side (sortie prévue le 10 mars 2017)

Mutoid Man – titre inconnu  (enregistrement prévu en 2017)

Mastodon – titre inconnu (sortie prévue pour septembre 2017)

Soundgarden – titre inconnu (sortie prévue pour septembre 2017)

Cradle Of Filth – titre inconnu (sortie prévue pour septembre 2017)

Rammstein – titre inconnu (sortie anticipée pour décembre 2017)

Dimmu Borgir – titre inconnu (enregistrement en cours, sortie anticipée pour 2017)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *