Neurosis – Honour Found In Decay

Neurosis

Il ne faut jamais se précipiter. Il ne faut jamais penser trop vite, l’oreille avide, saignante et blasée. Une annonce qui a fait grand bruit : nouvelle galette, production Albini qui plus est, un titre en extrait pour ceux qui frôlaient l’infarctus du myocarde. Et puis, on ne sait jamais sur quel pied danser quand une nouvelle galette des (nouveaux ?) anciens arrive. Neurosis ? C’est une sortie comme les autres, les arguments sont calculés, les notes prévues, les références antérieures checkées. « Honour

Lire la suite...

Neurosis – Given To The Rising

Neurosis – Given To The Rising

Je ne sais pas comment ils font. Un vent qui sent le soufre auprès des fans. Ça ne sent pas bon, diront les météorologues avertis. Un groupe qui n’a plus rien à prouver, et qu’une certaine pression fait qu’on attend toujours le nouvel album comme le messie animiste, alors que des jeunes loups ont déjà dépecé une partie du festin. « Given To The Rising » est un peu une manière de passer sous compresseur vingt ans de carrière, et de le sortir sous une enveloppe qui claque. Même si la pochette est aussi fascinante que rigolote,

Lire la suite...

Neurosis – The Eye Of Every Storm

Neurosis – The Eye Of Every Storm

Il y a quelque chose de vraiment frappant, à se faire le saut d’Yves Klein, quand on est de près et de loin avec Neurosis. Certaines chroniques fleurissent un peu partout sur la toile sur les derniers albums studios des chamans barbus, s’accordant, plus ou moins, sur un point. Qu’on soit déçu (ou pas), une substance résiste, et fait que finalement on aime le dit album après plusieurs écoutes. Mais, après tout, est-ce qu’il faut s’attendre à quelque chose qui n’a plus lieu d’être depuis le début des années 2000

Lire la suite...

Melvins – Stoner Witch

Melvins – Stoner Witch

Oh Toi, M, je te dédie cette chronique. Toi, la divine compagne de notre rédac-chef haï par la plupart. Ceux qui sont toujours bafoués par la voix dogmatique de ce Sieur Aladeen, celui qui nous force à rédiger les chroniques qui sont prioritaires dans l’agenda. C’est qu’il a des bons arguments, le salopio ! Mais toi M, tu mérites cette ode à ton album fétiche. Oui, toi, M, de ce « Stoner Witch » qui a bercé une partie de ta vie, je t’en fais une dédicace bigger and louder as possible. Parce que Melvins a réussi le

Lire la suite...

Neurosis – A Sun That Never Set

Neurosis – A Sun That Never Set

« A Sun That Never Sets » est grand. Grand dans sa forme, son attirance, son mystère, son aura faite de serpentins lumineux et autres magma d’aplats de couleurs biologiques. « A Sun That Never Sets » crée un trou, virtuel, matériel, psychologique et sensoriel, et un ensemble séparés en agrégats sommaires. Un système de formation invisible. Tu ne regardes pas, tu ne dois pas, mais tu vois, il le faut, ça s’agite, ça grouille, ça vie de partout. Tu ne peux le nier, c’est simple, évident. Quand la bande,

Lire la suite...

Neurosis – Sovereign

Neurosis – Sovereign

Hum… Compliqué de passer à côté de celui-ci quand on s’attaque à la disco du titan Neurosis, même si on ne veut pas. Qu’on aime ou qu’on rejette en bloc ce disque, il a une valeur en soi, historique et stylistique. Hué et conspué à sa sortie par les Die-Hard fans, « Sovereign » sentait un peu le pâté à l’époque. Seulement voilà, il y plus de dix ans qu’il est sorti le moustique, et du chemin a été fait. Les esprits ont évolués, du moins chez certains. Judicieux donc, de revenir quelques années en arrière

Lire la suite...

Neurosis/Tribes Of Neurot – Times Of Grace/Grace

tribeofgrace

Il existe des moments où ça va de soit.
Il existe des instants où il n’y a rien à dire.
Il existe des mains qui te font fermer ton claque-merde.
Il existe des oreilles pour succomber.
Il existe une pièce, deux chaînes-stéréo et deux télécommandes.
Il existe un interrupteur que tu met en position nuit.
Il existe un parquet où t’es affalé.
Il existe Neurosis et son « Times Of Grace ».
Il existe Tribes Of Neurot et son « Grace ».
Il existe l’instant où tu vas mettre les deux albums simultanément.
Il

Lire la suite...

Tribes Of Neurot – Grace

grace

Savez vous qu’il existe un monde parallèle ? Dans cet univers les guitares se sont tues, les voix se sont transformées en échantillons sentencieux, et le rythme s’est arrêté. Seule compte l’essence, l’immatérialité de l’instant. Vastes résidus d’ambiances physiques qui perturbent les sens. Tribes Of Neurot est l’envers du miroir. Un dédoublement textural du groupe Neurosis, une part autonome, libre de toutes attaches. Mettre un pied dans « Grace », c’est avancer dans un brouillard opaque.

Lire la suite...

Neurosis – Times Of Grace

Neurosis – Times Of Grace

Cette chronique est encore placée sous le signe de l’objectivité. L’oppression par l’émotion. À moins que ce soit le contraire ? Je ne sais pas. Neurosis me fait toujours cet effet. L’incertitude de ce qu’on entend, de ce que l’on croit saisir. Un message constamment codifié, un labyrinthe où il fait bon de s’y égarer. Ce dédale, je m’y promène et j’adore m’y perdre. Tant de lieux, tant d’appartenances. Quel est le retour ? Peut-être aucun. Une forêt, des montagnes, les fantômes de guerriers

Lire la suite...

Swans – The Seer

The-Seer

Quelque chose fixe l’horizon. Une bête feule et gronde. Ses yeux aussi sombres que du minerai noir. Sa forme est indécise. Son pelage rougeoie dans l’obscurité. Sa démarche, lente, laisse planer un malaise, une tension. J’ai beau l’apercevoir dans les reflets du feu, sa seule présence hante l’air ambiant et donne des sueurs. Est-ce moi que cet animal regarde ? Des voix accompagnent sa venue comme portées par le vent. Quelque chose fige l’air, la température est en suspend un bref instant avant de monter d’un cran.

Lire la suite...
1 7 8 9 10