Terra Tenebrosa – The Reverses

Terra-Tenebrosa-The-Reverses

Informe, entérique, malsain, on pourrait laisser libre court à son imagination la plus débridée comme on pourrait se téléporter dans ces espaces estropiés où seule la terreur rampe au niveau des chevilles. Terra Tenebrosa n’est pas un groupe à proprement parler ni même un buzz obscur, mais bien une entité; une forme de vie inorganique, un fantasme horrifique possédant son propre cadre, son univers, son accroche, son histoire, sa propre métaphore, son propre Charon voguant au sein d’un Styx fait d’épineux,

Lire la suite...

Gone Is Gone – Violescent

Gone Is Gone Violescent

Je suis très méfiant envers les « Super » groupes formés de membres de formations célèbres, souvent à l’initiative d’éditeurs empressés de se faire de l’argent facile avec des « noms » ! Le résultat tout comme la motivation n’est que rarement au rendez-vous. Pourtant, la curiosité étant un vilain défaut que j’assume totalement, j’ai eu envie de m’intéresser à Gone Is Gone et leur premier effort Violescent. Bien évidemment, sa composition alléchante n’y est pas étrangère malgré

Lire la suite...

New Keepers Of The Water Towers – Cosmic Child

New Keepers Of The Water Towers Cosmic Child

Amateur de rythmes lents et hypnotiques, de guitares lourdes, d’atmosphères oppressantes et de dissonances, bienvenue dans le monde des nouveaux gardiens des châteaux d’eau ! Après des EPs et un véritable premier album que l’on pourrait qualifier de doom, mais qui lorgne aussi du côté du stoner et du sludge, les Suédois de New Keepers Of The Water Towers (NKOTW pour les intimes) ont retroussé les manches de leurs chemises à motif bûcheron, ont défrisé leur moustache et se sont attelés à une tâche monumentale

Lire la suite...

Youngblood Supercult – High Plains

Youngblood supercult-high plains

Texas Chainsaw Massacre, ça vous dit quelque chose ? Eh bien, c’est ce que j’ai tout de suite eu à l’esprit en voyant la pochette du second album du groupe Youngblood Supercult. Puis, en seconde référence, je pense à l’Amérique profonde, aux hillbillies et aux rednecks du sud des États-Unis à bord de leur vieux pick up trucks Ford vert bouteille avec les pneus à flancs blancs, aux fermiers incestueux en salopette en denim qui, avec une fourche et une carabine à double canons sciés, gardent jalousement

Lire la suite...

Gorilla Pulp – Peyote Queen

Gorilla Pulp-Peyote Queen

« Oh non, tu rigoles, pas encore du stoner… ». Bah oui, du stoner, et pas qu’un peu. Que veux-tu l’ami, j’aime ça la crasse, j’aime ça quand les transistors sont sur le point de rupture et que toutes les petites soudures qui assurent les contacts dans un ampli à lampes sont sur le point de lâcher. J’aime le son des ampli Orange, les vieux sons de guitares crades, quasi-low-fi mais qui ont assez la pêche pour t’en bourrer les oreilles d’un tympan à l’autre. Et le stoner,

Lire la suite...

Razer – Razer

Razer-Razer

Les gens qui me connaissent extrêmement bien savent qui sont mes chanteurs préférés. Parmi ceux-là, il y a les rauques et corrosifs Kurt Cobain (Nirvana) et Bjorn Strid (Soilwork, Harmonia Mundi, Coldseed, The Night Flight Orchestra, I Legion), mais il y a aussi les suaves et sensuels Lera Lynn, Michael Stipe (R.E.M.), Nina Simone, David Bowie, Roger Waters (Pink Floyd) et Chris Cornell (Audioslave, Soundgarden). Peu de gens autour de moi savent à quel point les derniers chanteurs/chanteuses de cette liste ont un effet

Lire la suite...

The Body – No One Deserves Happiness

The Body-No One Deserves Happiness

Par où commencer ?

Quand on tient entre ses mains un objet dont les règles d’écoute d’usage s’annulent automatiquement et que la règle première est, justement, de ne pas en tenir compte, on se retrouve instantanément perdu. The Body, c’est le corps, ce cadavre posé là aux yeux de ceux qui oseront poser un regard dessus. Il est putrescent, la fonction biologique faisant son travail qui lui a été accordé. Cependant, de cette décomposition émergent, ici et là, de nouvelles formes, organiques

Lire la suite...

Mars Red Sky – Apex III

Mars Red Sky-Apex III

Face à mon écran, je ne me rendis pas compte qu’une cendre de ma cigarette c’était détachée. Était-ce dû à un soupir de ma part ou à un mouvement d’épaule, je n’en sais rien, mais mon regard un tantinet brumeux tomba sur un de ces filaments filiformes de papier qui flottait juste devant mon nez. De là, mes yeux se focalisèrent sur cet élément aussi minuscule que perturbateur. Ils percevaient, étonnamment bien, les détails de ce papier brûlé ainsi que ce mouvement lent et suspendu de courbe

Lire la suite...

Cult Of Occult – Five Degrees Of Insanity

Cult Of Occult Five Degrees Of Insanity

Il y a des jours comme ça où on titube, où nos talons se cognent, où on vomit sur ses pompes, où on va s’effondrer pour mieux crier sa psychose, sa haine de la société et finir dans la matinale de BFMTV. L’alcoolique, on le sait, est misanthrope, il est beauf, con, pas vraiment récupérable, et à l’hygiène douteuse par dessus le marché. Et pire que ça, c’est un sataniste. Il a déclaré la guerre à dieu, à la bien-pensance et à ces colonnes de merdeux qui ramènent l’humanité au plus bas de l’échelon.

Lire la suite...

Universe217 ou une profonde poésie noire

Universe217-band

Survol d’une discographie de 2005 à nos jours

Beaucoup d’entre nous, amoureux de prog, aiment le groupe Leprous. D’autres moins. Je suis de cette dernière catégorie. L’intensité de la chose m’accroche, mais le côté pleurnichard, presque emo-prog de la voix, de même que les tendances générale à la répétition me laissent de glace. C’est pourtant bien dommage, car la base est là, et elle est intéressante. Il me semble également que la formation ait une recette, qu’elle s’y complaît sans aller … Lire la suite...

1 2 3 4 10