Loudzo – Loudzo

Loudzo - Loudzo

C’est pas beau d’être curieux. Et pourtant…

Flashback : Je reçois un petit message d’un pote pour me dire qu’il existe un site sur lequel tu peux louer les services d’un groupe qui joue ta zik favorite pour animer une soirée privée chez toi (http://www.concertenappart.com). J’y jette un œil sans avoir actuellement de besoin particulier d’animation personnalisée, et en sélectionnant les combos je tombe sur Loudzo et son heavy blues/stoner bien charpenté. C’est normal, c’est normand, donc costaud.

Lire la suite...

Fange – Purge

Fange - Purge

Dans une boite d’emballage trop petite, tout se condense, écrasé, malaxé, compartimenté, compressé. Jusqu’à la nausée, cette fabrication à la chaîne finit par atterrir dans un rayon aseptisé entre les produits de la mer et le saucisson en promo à – 5%. Ce n’est pas qu’une barquette sous cellophane, c’est un conditionnement, un reflet de vie. Des viscères dans un cadre trop petit, un code-barres scanné par la technologie 2.0. Le marasme prégnant, dégueulant et saturé, on

Lire la suite...

Obscure Sphinx – Epitaphs

obscure-sphinx-epitaphs

Epitaphs, c’est six pistes, 55 minutes de noirceur, de lugubre, de hantise, d’errance spirite, de psychanalyse où l’on n’aime pas toujours ce que l’on y retrouve. Epitaphs, c’est le point culminant de cette formation doom originaire de Pologne. Trois ans après sa création, le quatuor nous offrait Anaesthetic Inhalation Ritual (2011), un disque sombre, hermétique et insondable. Le second album, Void Mother (2013), monte d’un solide cran en efficacité et en charge

Lire la suite...

Whores. : Discographie

whores-band

Whores. : bordel, grabuge & nihilisme

Ouais, eh bien, si Kurt Cobain était encore en vie, il aurait approché les mecs de Whores. On sait que peu de temps avant sa mort, le leader de Nirvana caressait le projet de se joindre à R.E.M. Bon, quand on y pense bien, on est loin d’être certain de la combinaison. Car, contrairement à la bande de Michael Stipe qui polie ses morceaux et concentre ses efforts autour des harmonies vocales et ses airs de guitares à l’anglaise, on sait tous que le mec de Seattle a toujours nourrit… Lire la suite...

Neurosis – Fires Within Fires

neurosis-fires-within-fires

Quelque soit le chemin que l’on choisit, quelque soit le confluent impliqué, la lumière ascendante ou l’ombre épaisse, on termine toujours dans l’œil du cyclone. Cet endroit, c’est la quintessence du clair et de l’obscur, de la brise et de la bourrasque. Cet interstice, c’est le noyau du frais et de la chaleur, le point de rencontre de la matière et de l’indicible, un nouvel espace en mutation constante au milieu des éléments abrasifs, des changements constants des particules dans

Lire la suite...

Khemmis – Hunted

12 Jacket (3mm Spine) [GDOB-30H3-007}

Khemmis, c’est une espèce mise à part, c’est l’arachnide parmi les insectes, la champignon possédant son propre classement parmi les végétaux (sans l’aspect psychotrope, quoi que…). Doom, sludge, stoner ou metal progressif, difficile de confiner la formation de Denver à une seule niche. Par moment, on ressent les vibrations cosmiques du metal progressif dont Mastodon fait son apanage, alors que d’autres fois, on perçoit les esprits frappeurs de certaines formations telles

Lire la suite...

Terra Tenebrosa – The Reverses

Terra-Tenebrosa-The-Reverses

Informe, entérique, malsain, on pourrait laisser libre court à son imagination la plus débridée comme on pourrait se téléporter dans ces espaces estropiés où seule la terreur rampe au niveau des chevilles. Terra Tenebrosa n’est pas un groupe à proprement parler ni même un buzz obscur, mais bien une entité; une forme de vie inorganique, un fantasme horrifique possédant son propre cadre, son univers, son accroche, son histoire, sa propre métaphore, son propre Charon voguant au sein d’un Styx fait d’épineux,

Lire la suite...

Gone Is Gone – Violescent

Gone Is Gone Violescent

Je suis très méfiant envers les « Super » groupes formés de membres de formations célèbres, souvent à l’initiative d’éditeurs empressés de se faire de l’argent facile avec des « noms » ! Le résultat tout comme la motivation n’est que rarement au rendez-vous. Pourtant, la curiosité étant un vilain défaut que j’assume totalement, j’ai eu envie de m’intéresser à Gone Is Gone et leur premier effort Violescent. Bien évidemment, sa composition

Lire la suite...

New Keepers Of The Water Towers – Cosmic Child

New Keepers Of The Water Towers Cosmic Child

Amateur de rythmes lents et hypnotiques, de guitares lourdes, d’atmosphères oppressantes et de dissonances, bienvenue dans le monde des nouveaux gardiens des châteaux d’eau ! Après des EPs et un véritable premier album que l’on pourrait qualifier de doom, mais qui lorgne aussi du côté du stoner et du sludge, les Suédois de New Keepers Of The Water Towers (NKOTW pour les intimes) ont retroussé les manches de leurs chemises à motif bûcheron, ont défrisé leur moustache et se sont attelés à une tâche monumentale

Lire la suite...

Youngblood Supercult – High Plains

Youngblood supercult-high plains

Texas Chainsaw Massacre, ça vous dit quelque chose ? Eh bien, c’est ce que j’ai tout de suite eu à l’esprit en voyant la pochette du second album du groupe Youngblood Supercult. Puis, en seconde référence, je pense à l’Amérique profonde, aux hillbillies et aux rednecks du sud des États-Unis à bord de leur vieux pick up trucks Ford vert bouteille avec les pneus à flancs blancs, aux fermiers incestueux en salopette en denim qui, avec une fourche et une carabine à double canons sciés, gardent jalousement

Lire la suite...
1 2 3 10