Space Megalithe à l’affiche du B-Wave Festival édition 2015 !

Space Megalithe Band

Space Megalithe au « B-Wave Festival » à Heusden-Zolder (Belgique, province de Limbourg) le samedi 14 novembre 2015

Une bien belle reconnaissance pour ces deux synthétistes français de grand talent : les Space Megalithe et leurs créations éthéro-cosmiques à nulle autre pareille (j’insiste !) seront sur la scène du prochain B-Wave Festival le samedi 14 novembre 2015. Mais qu’est-ce que le B-Wave me direz-vous ? Et bien il s’agit d’un festival de musiques électroniques planantes unique en son genre en Europe (un peu l’équivalent chez nous du « AMBIcon » en Californie), créé à l’initiative d’un collectif de passionnés des synthétiseurs modernes et vintage.

S’inscrivant dans une optique de promotion d’un genre malheureusement boudé par les gros médias et ainsi relégué aux sphères de l’underground (« Dans l’espace, personne ne vous entend crier »), ceux-ci s’intéressent plus particulièrement à l’école Berlinoise (Klaus Schulze, Tangerine Dream) et ses dérivés. Mais ils ne boudent pas non plus les artistes qui œuvrent dans le champ des sonorités ambient « made in USA » à la manière des Steve Roach, Michael Stearns, Jeff Pearce & co, bien au contraire même…

Space Megalithe se révélant en quelque sorte comme la parfaite « synthèse » (c’est le cas de le dire !) de ces deux tendances, il était donc tout à fait naturel de voir nos deux complices à l’esprit « transatlantique » programmés dans le cadre du festival, avec d’autres pointures de cette confidentielle mais passionnante galaxie musicale. Et cette année, autant vous dire que les fans seront servis !

En effet, Jean-Claude Gil et Christophe Barbier partageront l’affiche avec le duo belge The Tower Tree (alias Bysenses et Owann), les anglais de Radio Massacre International (une belle émanation du Tangerine Dream de la grande époque) et – c’est définitivement l’événement et la grosse surprise de cette édition – le génial Robert Rich en concert pour la toute première fois sur le vieux continent !

En bref, une édition luxueuse à ne surtout pas manquer !

Philippe Vallin

Informations et réservations ici :

http://www.b-wave.be/

https://www.facebook.com/SpaceMegalithe

Bwave Festival 2015 Affiche

4 commentaires

  • Grégoire Lejeune

    Unique en son genre en Europe le B-Wave ? Ne connaissez-vous pas le Klemdag, débuté dans les années 80 puis ayant évolué en E-live puis E-day par la suite et toujours actif de nos jous ? Faites une recherche sur le batave Ron Boots, dans la bio de son site perso, l’histoire du Klemdag est bien décrite.
    D’ailleurs Radio Massacre International a joué au E-live dans le temps vers 2003 si mes souvenirs sont bons.

    • Philippe Vallin

      Bonjour Grégoire. Avant d’écrire ce petit papier, j’ai pourtant cherché un équivalent de ce Festival. J’en ai trouvé pas mal, mais plutôt dédiés à la scène techno. Bref, il semblerait qu’il y en ait d’autres, et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les amateurs et les artistes. Donc merci pour ces précisions (mais ne nous engueulez pas quand même hein ? Il est évident qu’on peut parfois se tromper, même quand on essaye de bien faire 😉 )

  • Barbier Christophe

    Je pense que le B-Wave a pour ambition de devenir plus grand que le E-Live, je n’ai pas trouvé d’infos ni de vidéos de cette manifestation alors qu’il y en a beaucoup sur les festivals B-wave passés.En tout cas le B-wave présente 2 scènes et une salle qui accueille plus de public, en cela je pense qu’il est unique car moins underground peut etre.
    En tout cas merci pour l’info 😉

  • Grégoire Lejeune

    Bonsoir Philippe et Christophe,

    je vous concède qu’il y a peu d’infos à propos du festival néerlandais, d’autant qu’à la naissance du Klemdag, Internet n’existait pas.
    Voici donc le lien vers la bio de Ron Boots contenant l’histoire du festival : http://www.ronboots.com/bio.html .

    Underground le e-live ? Probablement aujourd’hui, surtout comparé au Klemdag de certaines années, mais dans la mesure où il a lieu deux fois l’an (e-day en avril, e-live en octobre) avec sa salle de 300 places, Ron Boots s’en sort encore bien. La preuve, en octobre prochain c’est Manuel Göttsching qui s’y produira. (http://www.e-live.nl/)

    Sinon pour recoller au sujet initial, bonne chance à Space Megalithe au B-wave ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *