Quelques sorties metal majeures

metal-liveSorties létales metal automnales : avant que l’hiver n’arrive !

On s’ennuie un peu au royaume du metal cet automne. Bah, il y a bien une tonne d’albums underground à paraître dans le black metal chtnonien et infernal (as usual), mais vous savez combien il est difficile de connaître les dates de sorties de ceux-ci tant il en sort chaque jour des sous-sols où l’on enregistre la plupart des disques black. Inutile, donc, de faire une liste des sorties pour ceux-là à moins de maîtriser les algorithmes. Les fossoyeurs parmi les fans de black indépendant savent où chercher, moi pas.

wovenwar-honor-is-deadin-flames-battleanimals-as-leaders-the-madness-of-many

Enfin… dans le metal plus accessible, quelques sorties me parlent. Voici donc quelques albums à surveiller, quelques grands crus dont beaucoup d’entre nous s’empareront dès que possible. Je plains ces pauvres commis de magasin de disques qui vont se faire choper les CD directement dans la boîte avant même que celui-ci n’ait le temps de les disposer sur leur présentoir…

Bon magasinage musical,

Dann ‘the djentle giant’

21 octobre

  • Wovenwar « Honor Is Dead »
  • Korn « The Serenity Of Suffering »
  • Obituary « Ten Thousand Ways To Die »

28 octobre

  • Whores. « Gold »
  • Memphis May Fire « The Light I Hold »
  • Testament « Brotherhood Of The Snake »
  • Car Bomb « Meta »
  • Painted In Exile « The Ordeal »
  • Dark Tranquility « Atoma »

4 novembre

  • Wolves At The Gates « Types & Shadows
  • Sick Of It All « When The Smoke Clears »

8 novembre

  • Deathspell Omega « The Synarchy Of Molten Bones

11 novembre

  • In Flames « Battles »
  • Animals As Leaders « The Madness Of Many

18 novembre

  • Metallica « Hardwired… to Self-Destruct
  • Protest The Hero « Pacific Myth »

9 décembre

  • Avenged Sevenfold « Voltaic Océans »

2 commentaires

  • Murielle

    L’album d’Anaal Nathrakh, The Whole of the Law, a été réceptionné hier (sortie officielle le 28 octobre) et je le conseille vivement. Violent, destructeur mais aussi mélodique… les premières écoutes on eu leur effet. Du très bon Anaal Nathrakh

    • Lucas Biela

      merci Murielle pour la reco. J’écoute en ce moment même, votre description semble en effet coller, avec cependant quelques choeurs elendiens (comprendre à donner la chaire de poule) et une composante « digital hardcore » dans le traitement de la voix criarde et quelques plans technoïdes (on pense à atari teenage riot). Beaucoup d’influences dans ce groupe, une bonne grosse claque dans la figure dans l’ensemble. Les titres « …so we can die happy » et « and you will beg for our secrets » sont de véritables tueries. Les voix claires, fort heureusement rares, m’enthousiasment moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *