Echolyn – The End Is Beautiful

Echolyn – The End Is Beautiful

Groupe phare de la scène rock prog américaine des années 90 pour avoir sorti deux pierres angulaires du genre « Suffocating The Bloom » et « As The World », Echolyn avait signé en 1994 chez Sony, puis avait été laché par la major. Ce fut la fin provisoire du groupe qui pu heureusement se reformer en 1999. Ce nouvel album, « The End Is Beautiful » résume ce dont le combo est capable : des morceaux dynamiques et modernes, relevés par une interprétation sans faille par des musiciens hors pair, et une instrumentation

Lire la suite...

Echolyn – Echolyn

Echolyn

Avec Spock’s Beard, The Flower Kings, Anglagard, Anekdoten, Porcupine Tree et beaucoup d’autres, Echolyn fut l’un de ces nouveaux groupes du rock progressif qui ont fait leur apparition au tout début des années 90 en contribuant, avec un foisonnement créatif qui force le respect, à la renaissance et au prolongement inespérés d’un « genre », peut-être un peu trop vite enterré par une presse musicale grand public, snobinarde et bien pensante. Si ses talentueux alter-égos, dont les quelques

Lire la suite...

Tony Levin – Pieces Of The Sun

Tony Levin – Pieces Of The Sun

Tony Levin est décidément un authentique roi de l’éclectisme qui frappe toujours là où on ne l’attends pas. Cette véritable star de la basse « multifacettes » (on ne compte plus le nombre d’artistes célèbres avec lesquels ce dernier a collaboré, et tout  ça sans jamais attraper la grosse tête !) a en effet aligné ces dernières années toute un série de projets musicaux originaux, divers et variés. En collectif ou en solo, on citera pêle-mêle ses incursions dans le domaine de la world music (avec son intimiste

Lire la suite...

Frost – Milliontown

Frost-Milliontown

Frost est une création de Jem Godfrey, qui, jusque là, officiait dans l’ombre en produisant et en co-écrivant des tubes pop pour des gens comme Ronan Keating ou Atomic Kitten. L’homme connaît bien les rouages de la mélodie pop, mais en eu assez de composer des choses trop simples. Il décida alors de se replonger dans le progressif et écouta 40 albums contemporains. Courageux le gars ! Le principal défaut qu’il y trouva, c’est ce manque de renouveau, comme si la majorité des groupes voulait refaire ce qui avait déjà

Lire la suite...

Levin Torn White – Levin Torn White

Levin-Torn-White1

Il est des albums où l’on est de suite enthousiaste, il en est d’autres qui incitent à la patience. Ce nouvel album collaboratif signé Tony Levin est de ceux-là. Habitué à travailler avec David Torn à la guitare dans moultes galettes, la présence ici du batteur de Yes, Alan White, est LA grosse surprise de cet opus. En effet, plutôt discret, jamais on n’aurait pu imaginer trouver ce dinosaure du rock progressif dans un album expérimental, très loin des canons du prog classique. Ici point d’envolées de guitare ou de

Lire la suite...

Hasse Fröberg & Musical Companion – Powerplay

Hasse Fröberg & Musical Companion

En marge de leur activité commune, les suédois de The Flower Kings ont quasiment tous été impliqués, à un moment ou un autre de leur longue carrière, dans un projet connexe à ce désormais célèbre et emblématique groupe de rock progressif « vintage », pour le plus grand plaisir (ou lassitude, c’est selon) de ses nombreux fans. Impossible en effet d’être frustré avec le travail on ne peut plus prolifique et polyvalent de Roine Stolt (chant et guitare), Jonas Reingold (basse) et leurs acolytes qui, sans compter

Lire la suite...

Spock’s Beard – Gluttons for Punishment

Spock’s Beard – Gluttons for Punishment

Premier vrai album live pour le groupe depuis le départ de Neal Morse, « Gluttons for Punishment » n’est pourtant pas le best-of que l’on aurait pu espérer. En effet, il se concentre majoritairement sur les deux derniers albums, « Octane » et « Feel Euphoria ». C’est le défaut majeur de ce live qui devient, du coup, bien fade, mollasson, et qui ne reflète pas la réalité d’un concert de Spock’s Beard. Où sont passés le dynamisme, l’amusement, la pêche des musiciens ? Ici, les morceaux se suivent

Lire la suite...

The Flower Kings – Banks Of Eden

The Flower Kings – Banks Of Eden

The Flower Kings est incontestablement l’un des principaux chefs de file de la nouvelle déferlante créative et qualitative que connaitra le début des années 90 en matière de rock progressif « classique », avec l’apparition sur cette scène à l’abandon de formations aussi marquantes et durables que sont Spock’s Beard, Anglagard ou encore Echolyn (en 2012, chacune de ces trois là publiera aussi son nouvel album !) Après le néo-prog des années 80 (Marillion, IQ, Pallas et consorts) qui combinait

Lire la suite...

Spock’s Beard – Spock’s Beard

Spocks-Beard

Enfin ! Spock’s Beard est de retour avec un album digne du nom qu’il porte! Car depuis le départ de Neal Morse, le groupe s’était plutôt paumé du côté du rock heavy américain certes pêchu et sympathique, mais sans le charisme et la qualité musicale que Spock’s Beard était capable de produire. Sur ce nouvel effort, la bande à Nick D’Virgilio réussit un tour de force : faire oublier « Feel Euphoria » et « Octane » et faire comme si cet album faisait suite à « Snow ». Il mélange à la fois le rock dynamique

Lire la suite...

The Flower Kings – Paradox Hotel

The Flower Kings – Paradox Hotel

Avouons-le tout de suite, je m’attendais à un album long et ennuyeux, tellement le groupe avait déçu avec « Unfold the Future » et surtout avec « Adam and Eve ». Eh bien, « Paradox Hotel » est à classer parmi les bons albums des suédois. Même s’il est double et que certains morceaux sont dispensables, Roine Stolt a inclus de la diversité dans ses compos, en les partageant avec les autres membres du groupe. Son album solo lui a aussi permis d’être plus ouvert et certains titres sont plutôt directs et donc,

Lire la suite...
1 46 47 48 49 50 51