The Mute Gods – Tardigrades Will Inherit The Earth

The Mute Gods - Tardigrades Wil lnherit The Earth

Les dieux muets, les dieux mêmes ! J’avais déjà beaucoup aimé leur premier album, Do Nothing Till You Hear From Me, l’an dernier.  Et voilà qu’ils nous reviennent déjà. De quoi se demander où ils trouvent le temps de vaquer à leurs multiples occupations… D’autant que le groupe, qui s’était entouré de nombreux invités sur son premier album, a ici décidé de serrer les rangs, les guitares se retrouvant singulièrement réparties entre les membres du trio. Petit rappel pour les retardataires, The Mute Gods,

Lire la suite...

Live Report : Galaad à Moutier

Galaad Moutier 2017 - Flyer

Les tables de la loi selon Galaad

Brenn est revenu, il a vu et il a vaincu

En 1996, la tournée du mythique album Vae Victis prit fin. Dans la foulée, Galaad se laissa imploser, laissant orphelins tous les amoureux de rock progressif francophone novateur, puissant et raffiné. Il n’en fallut donc pas davantage pour assurer au groupe ainsi qu’à ses deux albums (Premier Février et Vae Victis) le statut envié – non galvaudé – d’ovni helvète culte et culotté. En 2017, Galaad revient aux affaires et se lancera dans… Lire la suite...

PYT, l’alchimiste des maux

PYT - Portrait

Dès la parution du premier disque de Galaad, Premier Février, en 1992, la prose inattendue du jeune chanteur et parolier Pierre-Yves Theurillat imposa son imaginaire original, bigarré, lettré et surtout diaboliquement divin, donc humain. Les textes de ces longs morceaux à tiroirs permirent donc de prendre acte de la naissance d’un nouvel auteur de taille dans le monde musical francophone, peu habitué à de telles audaces poétiques. Cependant, peut-être que l’essence même de ces premières semences ne correspondait

Lire la suite...

Genesis – The Knife

Genesis - The Knife

« The Knife » est très souvent décrit comme la conclusion enfin vraiment nerveuse d’un Trespass plutôt éthéré et méditatif. Rien n’est plus faux. Tout d’abord, Trespass marque un véritable saut quantique par rapport à From Genesis To Revelation en terme de compositions, de climats et de jeu instrumental. Pourtant, à certains moments, on retrouve dans Trespass des traces de l’album précédent. Comme si celui-ci semblait dire que sans lui Trespass n’aurait jamais existé. Sans

Lire la suite...

Genesis – Happy The Man

Genesis - Happy The Man

Genesis – « Happy The Man »

« Happy The Man » est une chanson de Genesis, une des premières du groupe, excellente, entraînante, un peu étrange aussi. Mais si elle ne vous dit rien, je ne vous en voudrais pas pour cet oubli. En effet, elle ne figure sur aucun album. En revanche, elle a fait l’objet de la face A d’un 45 tours, qui a été la suite logique d’un enregistrement de la chanson le 10 mai 1972, ce qui la situerait historiquement dans la période de l’élaboration de Foxtrot. Sauf que ce n’est

Lire la suite...

O.R.K. – Soul Of An Octopus

O.R.K. - Soul Of An Octopus

O.R.K. est un de ces « super groupes », ou groupes de super-héros musiciens qui fleurissent régulièrement et dont les membres cherchent à explorer de nouvelles contrées, souvent bien lointaines des formations qu’ils occupent depuis un moment. O.R.K, hydre à quatre têtes, est composé de Lorenzo Esposito Fornasari / LEF (Obake) au clavier et vocaux, de Carmelo Pipitone (Marta Sui Tubi) aux guitares, de Pat Mastelotto (King Crimson) à la batterie et de Colin Edwin (Porcupine Tree, Obake) à la basse. Du très beau monde

Lire la suite...

Morrighans – The Three Circles Of Death

Morrighans - The Three Circles Of Death

En chroniquant récemment Catchlight, je faisais remarquer toutes les difficultés qu’il y avait à accoucher d’un album conceptuel (d’autant plus lorsqu’il s’agit du premier effort d’un groupe). Les Lyonnais m’avaient carrément épaté. Pour Morrighans, je suis plus mitigé, mais peut-être suis-je devenu trop exigeant après avoir capturé la lumière ?

Morrighans - Band

Il doit y avoir de cela car The Three Circles Of Death est loin d’être un mauvais album. Mais il souffre de péchés que je qualifierais de jeunesse. J’y

Lire la suite...

Ange – Harfleur…quelques pétales

Ange - LPDLM

L’association Un Pied Dans La Marge, qui vise à promouvoir la carrière du groupe Ange, ainsi que les divers projets connexes issus des membres du groupe très actifs dans le monde restreint de la musique de qualité ( Tristan Décamps, Christian Décamps, Band of Gypsies, Hassan Hajdi, Kaharo, etc…), fêtait l’an passé son vingtième anniversaire. Cette fête coïncidait avec la date de formation de l’Ange nouveau, constitué de fines gâchettes qui entourent désormais le Père Christian Décamps, seul membre originel

Lire la suite...

Haken – Aquarius

Haken - Aquarius

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on aime bien Haken à Clair & Obscur. En effet, avant le récent Affinity (2016), l’EP Restoration (2014), et The Mountain (2013), nous avions déjà chroniqué leur deuxième album, l’excellent Visions (2012). Inside Out ayant la bonne idée de rééditer (à l’occasion du dixième anniversaire du groupe) les deux premiers albums qui n’étaient pas sur ce label à l’origine, il était tout naturel de remonter le temps à bord de notre DeLorean musicologique pour nous

Lire la suite...

Amartia – Delicately

Amartia - Delicately

Alors qu’Amartia a repris du service après un break de 2 ans, je ne résiste pas au plaisir de ressortir de mon placard à chroniques celle de Delicately, que je considère comme étant le meilleur album des quatre qu’ils ont produits.

Le groupe lillois est mené par Vincent Vercaigne, guitariste, chanteur et compositeur de grand talent et accessoirement, dénicheur de chanteuses qui ne sont pas moins douées. Sur Delicately, le bien nommé, c’est Britta Herzog qui officiait au micro. Si Maïeutics préfigurait bien de la

Lire la suite...
1 2 3 48