Mono & The Ocean – Transcendental

The Ocean-Transcendental

Prenons ce livre. Touchons sa reliure et le frappé de son cuir. Maintenant, ouvrons-le et entrons dans son univers. Ceci est un conte à deux voix. La première est celle de Mono, les Japonais du post-rock. On commence le voyage dans l’obscurité et/ou le vide puis viennent les premières notes comme autant de cellules s’agglutinant au fond d’une flaque d’eau. Puis, de cet étang vient la lagune, le courant menant à la rivière jusqu’au fleuve. Lente errance où les formes s’accumulent,

Lire la suite...

Neronoia – Mi Piaceva Una Vita

Neronoia Mi piaceva una vita

Après son troisième opus Sapore Di Luce, sorti fin 2013 et chroniqué l’an dernier dans nos pages, Neronoia nous revient très en forme (si l’on peut le dire…) avec un nouvel opus tout aussi sombre et mélancolique, limite dépressif, dû en partie à la voix abyssale et ténébreuse du chanteur/vocaliste Gianni, sans oublier la photo du digipack, représentative du climat qui règne ici. S’y ajoute sur certains titres la voix féminine d’Arianna, conférant un peu d’air et de lumière à cet opus oppressant.

Lire la suite...

Coda – Rêves D’un Monde En Apnée

Coda-Rêves d'un monde en apnée

Du post-rock mâtiné de post-prog, voilà qui donnerait envie d’aller se recoucher de suite. Heureusement, Coda ne joue pas pour les loirs. Coda se réjouit de devenir l’ami du petit déjeuner. En effet,  leur musique, si elle ne saurait décemment être taxée d’originale – elle emprunte beaucoup aux codes du genre – apparaît comme assez travaillée et malaxée pour plaire aux amoureux de musiques planantes et progressives au sens littéral du terme. On pensera tour à tour au maître Mogwai, aux Helvètes de Killbody

Lire la suite...

Wrekmeister Harmonies – Night Of Your Ascension

Wreckmeister Harmonies-Night Of Your Ascension

Voilà, le moment tant attendu où l’on se retrouve devant une page vierge, les doigts au-dessus des touches ne sachant pas sur quelles lettres taper. Seule l’imagination, le ressenti et peut-être les bières d’abbaye peuvent, à la limite, tracer un semblant de ligne directrice. En fait, il existe bien des manières de parler et de décortiquer un album de Wrekmeister Harmonies. Chaque sortie étant une nouvelle page blanche qu’il faut remplir, une nouvelle histoire à concevoir, retranscrire et raconter.

Lire la suite...

Oiseaux-Tempête – Ütopiya?

oiseaux_tempete-utopiya

On les a catalogués post-rock. C’est tellement facile quand on ne sait pas où placer dans les petites cases. Ils s’en démarquaient tranquillement pourtant, pépères de ces structures tendues et progressives liées aux clichés du style. Mais les gars d’Oiseaux-Tempête emmenaient le tout un peu plus loin même si ça leur reste collé à la peau. Il est toujours difficile de se séparer d’une étiquette, surtout quand ce sont les fans qui disent le contraire. Bref, on s’embrouille un peu. 

Lire la suite...

Our Oceans – Our Oceans

Our Oceans-cover art

Qui a dit qu’il fallait des milliards d’années pour que le carbone ne devienne diamant ? Je ne sais pas pour le carbone, mais la musique ne nécessite pas une maturation aussi longue pour devenir un joyau. Les vétérans de Cynic, Exivious et Dodecahedron (des formations adulées par la scène progressive et jazz metal), nous offrent sur un plateau Our Oceans, un projet très attendu par ceux qui ont contribué à le financer via une fructueuse campagne Crowd Funding tenue plus tôt cet hiver. Le disque qui en résulte est une pure

Lire la suite...

Yavú – Nomon

Yavu-Nomon

« It’s alive ! », s’écriait le professeur Frankenstein en voyant sa créature prendre vie et se tenir debout pour la première fois. On pourrait être tenté de s’exclamer de la sorte devant l’étrange amalgame qu’est le premier album du groupe chilien Yavú. Constitué essentiellement d’un post-rock fait de compromis et d’un metal progressif modéré (on n’y entend ni hurlements, ni de guitares tonitruantes, ni batterie hyperactive), Nomon est un disque hybride et très singulier. Singulier, mais

Lire la suite...

Death Engine – Mud

Death Engine Mud

Il n’est pas franchement nécessaire d’écrire un pavé, abusant de la fonction synonyme d’Open Office au risque que le dit papier ressemble à une traduction foireuse de « Games Of Thrones ». Parfois, comme le disait mon prof de philo il y a quinze ans, « sujet/verbe/complément, ça suffit mon p’tit gars ». Aussi, quand je me remets le premier long des Lorientais Death Engine (après un furieux EP nommé « Amen »), je n’ai pas trop envie de m’appesantir dessus. Et ce n’est pas

Lire la suite...

Andrea Bruera – Lost, Found

Andrea Bruera Lost Found

« Lost, Found » d’Andrea Bruera, est le premier EP de cet artiste sous son nom ; et c’est à la fois le tout premier EP (3 titres) du tout nouveau label, SØVN Records, dans le genre des musiques électroniques expérimentales : drone / ambient / noise… voire « post-everything » (sic), formule qui résume en un mot leur philosophie. Le label se veut aussi délibérément international et son nom, issu du danois SØvnlaboratorium, qui signifie « sommeil », a été choisi aussi pour son esthétique. Toutes

Lire la suite...

Outrun The Sunlight – Terrapin

Outrun The Sunlight Terrapin

Quintet originaire de Chicago, Outrun The Sunlight propose une musique instrumentale que l’on pourrait rapprocher du mouvement « djent », mais qui sait néanmoins s’affranchir des codes du genre par une plus grande diversité accordée aux rythmiques et aux ambiances. « Terrapin » est le fruit de trois ans de travail. On ne s’étonnera donc pas que les textures y soient riches et que s’y installe un univers propre, tour à tour tourmenté et mélodique. Le titre de la sixième pièce (« Stars In

Lire la suite...
1 2 3 4 5 7