Robin Foster – Empyrean

Robin Foster – Empyrean

Robin Foster Empyrean

Il y a un peu plus d’un an sortait Empyrean, le quatrième album de Robin Foster, et depuis sa parution il m’a souvent accompagné lors de mes balades en voiture le long des côtes finistériennes. Il faut dire que la musique de ce Britannique, breton d’adoption, a le pouvoir de renforcer, de sublimer les beaux panoramas que vous traversez. Vous avez dû certainement ressentir cela en écoutant à l’autoradio une musique qui collait parfaitement au paysage. Pas étonnant que Robin

Lire la suite...

CélèS – Humain

CélèS – Humain

Célès Humain

Les humains de CélèS ont investi les caves troglodytes de Loches (37) pour créer l’événement autour de la présentation de leur premier EP : Humain. C’est que ce cadre fantasmagorique est l’endroit idéal pour décharger de leur esquif latin leur cargaison de post-rock accusateur envers le phénomène d’autodestruction de la race humaine. Cette chronique se veut à la fois être le reflet de cette soirée magique mais également celle de l’EP composé de trois titres intégrés dans les sept

Lire la suite...

Anna Von Hausswolff – Dead Magic

Anna Von Hausswolff – Dead Magic

 Anna Von Hausswolff Dead Magic

Vous savez que C&O adore vous faire partager des musiques extrêmes, hors des sentiers battus et là, vous serez à nouveau servi car ce Dead Magic, d’Anna Von Hausswolff, est sans doute le plus extrême de ses albums (et le troisième chroniqué sur le site). Vous voyez qu’on vous gâte. Extrême comment, et en quoi ? Après des albums qu’on peut qualifier de gothiques, c’est-à-dire à résonance plus ou moins religieuse ou liturgique, disons heavenly (dû avant tout à l’orgue

Lire la suite...

Glaare – To Deaf And Day

Glaare – To Deaf And Day

Glaare To Deaf And Day

Après Glaare sorti en 2015, voici donc le deuxième album de ce trio californien curieusement baptisé Glaare…To Deaf And Day est aussi sombre et lumineux à la fois que sa magnifique illustration de pochette, aussi étrange que son titre, aussi post-apocalyptique que le clip de Surrender/Control. Enfin, l’album, comme le groupe, sont « post » beaucoup de choses… Sorte de Joy Division croisé avec The Cure, Glaare fait scintiller des guitares à la U2 pour soutenir la voix éthérée et éblouissante

Lire la suite...

Long Distance Calling – Boundless

Long Distance Calling – Boundless

Long Distance Calling Boundless

Septième album de Long Distance Calling, Boundless est une surprise totale, le groupe ayant choisi de revenir à ses premières amours en publiant un disque uniquement instrumental ! J’avais prisé l’évolution d’une formation dont j’apprécie l’ensemble des albums. Les voix, timidement apparues sur le fantastique The Flood Inside (2013) puis développées avec un nouveau chanteur sur Trips (2016), avaient marqué un virage bien assumé dans la carrière du groupe allemand

Lire la suite...

Jean-Louis Murat – Travaux sur la N89

Jean-Louis Murat – Travaux sur la N89

Jean-Louis Murat - Travaux Sur La N89

Ah bah voilà. Je suis bien embêté maintenant. Pour une fois que je pouvais parler de Jean-Louis Murat. Et voilà que je me retrouve avec Travaux sur la N89… Non mais Jean-Louis, tu l’as fait exprès là ! Toi qui aimes taquiner le monde, tu t’es dit : « Tiens ! Y a Fred de C&O qui veut chroniquer mon prochain album, ok on va voir ce qu’il aura à dire là-dessus, allez hop ! » Bon ben d’accord,  je vais en parler de tes travaux, Jean-Louis. Tu permets que je t’appelle

Lire la suite...

We Stood Like Kings – USA 1982

We Stood Like Kings – USA 1982

We Stood Like Kings USA 1982

We Stood Like Kings, basé à Bruxelles, est l’un des groupes parmi les plus particuliers et les plus attachants qui soient. Et en plus ils sont monstrueusement doués, ce qui a déjà été démontré à l’envi par leurs deux premiers albums et qui est, sans déni possible, confirmé par leur nouveau et troisième opus. Pourtant, rien de très incroyable a priori, une pianiste, un batteur, un guitariste, un bassiste, que du classique en somme pour un groupe de rock. Sauf que We Stood Like Kings

Lire la suite...

Synopsys – Le Temps Du Rêve

synopsy le temps du rêve

Je ne vous apprendrai rien en écrivant qu’un Synopsys (en fait, synopsis, orthographiquement parlant) est le résumé d’une œuvre. La lourde tâche qui m’incombe aujourd’hui est d’écrire celui de Le Temps Du Rêve. Je ne sais pas si celle-ci est plus lourde que l’ambiance de cet album, pourtant il me semble qu’il s’agit plutôt de l’inverse. Nous plongeons ici dans un post-rock versatile et métallique. Cet amphisbène oppose en permanence des ambiances calmes, limite planantes à d’autres plombées

Lire la suite...

Chancellors – Watch The Colors Change

Chancellors – Watch The Colors Change

Chancellors - Watch The Colors Change

Les chanceliers parisiens déboulent avec leur premier album, Watch The Colors Change, qui suit l’EP 3 titres Red Oak Grove sorti en 2014 et dont le seul « Twin Paradox » est repris ici. Alternatif et varié, l’album s’annonce comme un mélange d’influences où le post-rock et le math-rock ont la part belle de la large palette sonore. Chanté en anglais (mais pourquoi donc, m’interrogerai-je toujours…), l’album comporte neuf titres, dont quatre instrumentaux (on comptera

Lire la suite...

Nodwès – Anima

Nodwes - Anima

Je ne vais pas chercher à vous le cacher, nous recevons à Clair & Obscur beaucoup de demandes de chroniques venant d’un peu partout et de qualités fort variées, parfois bien goûtues et parfois franchement décevantes. Et quelque fois, il y a de superbes surprises, des évidences, de petits miracles. Autant vous le dire d’emblée et avec enthousiasme, l’Anima que je chronique ici de Bastien Jouvin, alias Nodwès, fait totalement partie de ces albums pour lesquels on attend de s’enflammer et d’écrire.

Lire la suite...
1 2 3 8