Sébastien Polloni – Ravines

Parfois, on est voisins et l’on ne se connaît pas ! Il a fallu un concert pour que je découvre Sébastien Polloni. Avec son groupe, il assurait – c’est le cas de le dire – la première partie d’Archimède à La Puce À L’Oreille, salle de Riom (63) dont je parle régulièrement. Séduit par ce que je voyais et entendais, je n’avais plus qu’à faire le pas, facile et léger, pour découvrir son premier album, Ravines, réalisé en 2015 par Guillaume Cantillon (Kaolin) et Papillon (le complice de Sébastien,

Lire la suite...

Ulver – The Assassination Of Julius Caesar

Ulver - The Assassination Of Julius Caesar

Ulver reste et restera une énigme, un détail sur une photographie dont on suppose à peine la vision d’ensemble. Un gros plan sur un zoom flouté, une forme au milieu de traits, taches et courbes, une poussée impressionniste inattendue dont les repères critiques se retrouvent annihilés en un claquement de doigts. Capable de faire un grand écart stylistique pouvant rendre jaloux le grand Jean-Claude Van Damme lui-même, Ulver cultive sa passion pour les opposés et la dissidence. Après tout, c’est tout le concept

Lire la suite...

Old Rock City Orchestra – Back To Earth

Old Rock City Orchestra - Back To Earth

ORCO, comprenez Old Rock City Orchestra, est un combo italien formé en 2009 à Orvieto, Italie, un peu au nord de Rome. Après un premier album, Once Upon A Time, en 2012, le groupe a sorti, toujours chez M.P. & Records, ce Back To Earth, en 2015. Depuis, le quatuor est devenu trio avec le départ de son bassiste, Giacomo Cocchiara. Les survivants de ce retour à la Terre sont ainsi : Cinzia Catalucci (chant et synthés), Raffaele Spanetta (guitares et chant) et Michele Capriolo (batterie). Si leur musique a des affinités avec le

Lire la suite...

OMOH – Amour 3000

OMOH - Amour 3000

Troisième EP pour le duo OMOH composé de Baptiste Homo et de Clément Agapitos, après Hours Of Sunshine et Is Leading Nowhere. Amour 3000 vient en transition avant un album prévu pour septembre, aidé par la mise en valeur des premières parties de leur pote de longue date, Julien Doré, dont la tournée cartonne à travers la France. Toujours augmenté de Marie-Flore (qui elle aussi a sorti un nouvel EP, Passade Digitale) aux textes et à la voix, OMOH présente une pop électro, lorgnant vers les dance floors cools de nos vies. Et

Lire la suite...

Night Verses – Into The Vanishing Light

Une pièce enfumée où l’on discerne quelques silhouettes, des corps lascifs se lovant au rythme des basses, grâce reptilienne, volupté et concupiscence, voilà ce que me suggère « Drift », l’un des morceaux les plus marquants de l’album Into The Vanishing Light. Oubliez le post-hardcore qui a fait la renommée du groupe américain Night Verses, car on en est bien loin !

Into The Vanishing Light est une « time machine », un voyage rétroactif dans les années Depeche Mode, Joy Division, Siouxie

Lire la suite...

Soften – BMX EP

Soften - BMX

L’année passée, la sortie de l’album Les Heures blanches, du projet helvète Soften, avait été commentée pour Clair & Obscur. Une notice biographique de cette élégante formation avait alors été présentée. Ce disque Extended Play offre ainsi une relecture épurée de quatre titres, tous écrits par la tête pensante Nils Allen, compositeur et auteur lausannois, que l’on pouvait déjà écouter sur l’album paru en 2016. Un titre inédit ouvre l’album : « BMX ». Celui-ci est accompagné d’un

Lire la suite...

Blackfield – V

Blackfield - V

A la sortie du quatrième album de Blackfield, sobrement intitulé IV, il était clair que l’absence de Steven Wilson sur la plupart des titres s’était fait sentir et qu’Aviv Geffen n’avait pas été très inspiré. En effet, l’opus était mal fichu, avec des morceaux qui ne semblaient pas finis, malgré la présence d’invités de marque. Et l’on croyait l’histoire terminée. Quand le premier album était sorti, il marquait un point chez les amateurs de pop mélodique et mélancolique

Lire la suite...

Mike Tramp – Maybe Tomorrow

Mike Tramp - Maybe Tomorrow

Mike Tramp ! Pour qui me connaît un peu, il est évident que la sortie d’un nouvel album du musicien danois va immanquablement attirer mon attention. Fan de White Lion, mais également de Freak Of Nature, j’ai par la suite suivi la carrière solo de Mike (amorcée en 1996) avec intérêt et affection, malgré sa perte d’audience par rapport aux grandes heures du Lion Blanc. Considération irrationnelle s’il en est, Mike Tramp est un de mes chanteurs préférés, tous styles musicaux confondus. Et si l’on en croit la chronique

Lire la suite...

The Mute Gods – Tardigrades Will Inherit The Earth

The Mute Gods - Tardigrades Wil lnherit The Earth

Les dieux muets, les dieux mêmes ! J’avais déjà beaucoup aimé leur premier album, Do Nothing Till You Hear From Me, l’an dernier.  Et voilà qu’ils nous reviennent déjà. De quoi se demander où ils trouvent le temps de vaquer à leurs multiples occupations… D’autant que le groupe, qui s’était entouré de nombreux invités sur son premier album, a ici décidé de serrer les rangs, les guitares se retrouvant singulièrement réparties entre les membres du trio. Petit rappel pour les retardataires, The Mute Gods,

Lire la suite...

Hedvig Mollestad Trio – Black Stabat Mater

Hedvig Mollestad Trio - Black Stabat Mater

Au début c’était une histoire (http://clairetobscur.fr/hedvig-mollestad-trio-all-of-them-witches), la mienne, la tienne, la sienne, etc. Un pan de vie partagé et alloué encore. Un plaisir d’écoute immédiat qu’on fait virevolter d’oreilles en oreilles, que ce soit l’heure, le mois ou la saison. Et puis, le « il était une fois » a changé. Ce n’était plus un conte pour ceux qui avaient laissé le train en marche, c’était une révélation, une certitude même (http://clairetobscur.fr/hedvig-mollestad-trio-enfant-terrible

Lire la suite...
1 2 3 19