Biosphere – N-Plants

N-Plants
Biosphere
2011
Touch

npl

Alors là… Vous ne pouvez pas savoir comment ça me fait mal d’écrire cette chronique. Je ne sais même pas comment la débuter. Ah, bon sang ! Je n’arrive pas à croire que ce soit Geir Jenssen aux commandes de cette rondelle. Quand je pense que Biosphere m’a ébloui avec « Substrata », soit l’un de mes top five d’album culte forever (ou encore « Shenzou »). Et moi qui pensais vous vanter les mérites de cet album intemporel, me voilà réduit a

Lire la suite...

Levin Torn White – Levin Torn White

Levin Torn White
Levin Torn White
2011
Lazy Bones Recordings

Levin-Torn-White1

Il est des albums où l’on est de suite enthousiaste, il en est d’autres qui incitent à la patience. Ce nouvel album collaboratif signé Tony Levin est de ceux-là. Habitué à travailler avec David Torn à la guitare dans moultes galettes, la présence ici du batteur de Yes, Alan White, est LA grosse surprise de cet opus. En effet, plutôt discret, jamais on n’aurait pu imaginer trouver ce dinosaure du rock progressif dans un album expérimental,

Lire la suite...

Dead Can Dance – Anastasis

Anastasis
Dead Can Dance
2012
Pias

Dead Can Dance – Anastasis

16 ans ! Il aura fallu attendre 16 longues années avant que le duo mythique Dead Can Dance, inventeurs et maîtres indépassables de la « Darkwave » et ses nombreux dérivés, ne se décide enfin à donner suite à « Spiritchaser », leur dernier album en date mi-figue mi-raisin, qui avait en effet laissé à l’époque plus d’un fan sur sa faim. Durant cette interminable période de disette, l’extraordinaire vocaliste australienne Lisa Gerrard

Lire la suite...

Hasse Fröberg & Musical Companion – Powerplay

Powerplay
Hasse Fröberg & Musical Companion
2012
Pid

Hasse Fröberg & Musical Companion

En marge de leur activité commune, les suédois de The Flower Kings ont quasiment tous été impliqués, à un moment ou un autre de leur longue carrière, dans un projet connexe à ce désormais célèbre et emblématique groupe de rock progressif « vintage », pour le plus grand plaisir (ou lassitude, c’est selon) de ses nombreux fans. Impossible en effet d’être frustré avec le travail on ne peut plus prolifique et polyvalent de

Lire la suite...

Spock’s Beard – Gluttons for Punishment

Gluttons for Punishment
Spock's Beard
2005
Inside Out

Spock’s Beard – Gluttons for Punishment

Premier vrai album live pour le groupe depuis le départ de Neal Morse, « Gluttons for Punishment » n’est pourtant pas le best-of que l’on aurait pu espérer. En effet, il se concentre majoritairement sur les deux derniers albums, « Octane » et « Feel Euphoria ». C’est le défaut majeur de ce live qui devient, du coup, bien fade, mollasson, et qui ne reflète pas la réalité d’un concert de Spock’s Beard. Où sont

Lire la suite...

Daniel Menche – Beautiful Blood

Beautiful Blood
Daniel Menche
2003
Alien8 Recordings

Daniel Menche – Beautiful Blood

À chaque fois que j’aborde le cas Daniel Menche, je ne sais jamais comment commencer. Bon c’est vrai, j’ai un peu parlé du bonhomme dans une précédente chronique. N’empêche que… Il est toujours difficile d’aborder l’une des sorties de l’Américain en particulier. Parfois, les différences sont minimes, faut bien l’avouer, surtout pour le néophyte. « Beautiful Blood » fait partie de ceux-là. Je

Lire la suite...

Nadishana Trio – Far&Near

Far&Near
Nadishana Trio
2011
Sound Microsurgery Department

NadishanaTrio-Front

Vladiswar Nadishana est ce qu’on peut appeler un prodige, un poly-instrumentiste maîtrisant parfaitement à lui seul plus d’une centaine d’instruments glanés de par le monde ou fabriqués par ses soins, un artiste dont la virtuosité n’a d’égale que la curiosité et l’obstination. Après avoir commencé à étudier seul la guitare à l’âge de 19 ans, le jeune musicien autodidacte

Lire la suite...

Nurse With Wounds – Salt Marie Celeste

Salt Marie Celeste
Nurse With Wounds
2003
United Dairies

Nurse With Wounds – Salt Marie Celeste

Dans le registre du « je-te-fous-les-chocottes-avec-trois-fois-rien », « Salt Marie Celeste » se pose là. Ah ça, cet album marque des galons. Steve Stapleton a fait fort, très fort. Lui qui, avec une miryades d’albums tous plus fous et surréalistes les uns avec les autres, nous a aventuré dans des labyrinthes de collages à la frontière de la perversité, le voilà qu’il nous pond le voyage le plus sombre depuis des lustres.

Lire la suite...

Arjen Anthony Lucassen – Lost In The New Real

Lost In The New Real
Arjen Anthony Lucassen
2012
Inside Out

Arjen Anthony Lucassen – Lost In The New Real

Arjen Anthony Lucassen s’est spécialisé dans ce qu’on peut appeler le space opéra, sous le nom de Ayreon. Tous ses albums sont des concepts de science-fiction, alliant le métal, le progressif et des influences allant des Beatles à Let Zeppelin, de Black Sabbath à Deep Purple, de Yes à Jethro Tull, de Pink Floyd à Hawkwind. Tous les grands noms du prog et du métal se sont succédés au chant et aux instruments, citons Fish, Anneke Van

Lire la suite...

Amon Tobin – ISAM

ISAM
Amon Tobin
2011
Ninja Tune

Amon Tobin

Que de chemin parcouru pour Amon Adonai Santos de Araújo Tobin (à vos souhaits) depuis la moitié des années 90. Qui aurait pu se douter que ce rabatteur pour hôtel allait devenir une icone de la musique électronique (trop vite catalogué bobo-branleur, il est vrai) ? Qui d’autre aurait pu créer ce mélange de dark bossa nova avec des rythmiques drum n’bass jungle alambiquées et des breaks tordus ? Et s’il y a bien une chose qu’on peut affirmer chez le Brésilien,

Lire la suite...
1 190 191 192 193 194 203