Marillion – Sounds That Can Be Made

Marillion – Sounds That Can Be Made

Vous en avez rêvé ? Ca y est, ils l’ont fait ! Après plus de 30 ans d’une carrière exemplaire et des plus singulières, le groupe d’Aylesbury publie enfin son chef d’œuvre. Mais pourquoi cet enthousiasme et cette conclusion pour le moins radicale, affirmée d’entrée de jeu ? Tout simplement parce que ce nouvel album ne comprend, à la différence de tous ses prédécesseurs sans exception, aucun titre faible ou inapproprié au contexte, aucun remplissage, aucune faute de goût, aucune baisse de

Lire la suite...

Techno Animal – Brotherhood Of The Bomb

Brotherhood-Of-The-Bomb

Ah, je me sens bien parti moi… C’est peut-être la chaleur, mais après être passé sur Dälek, je ne résistais pas à l’envie de faire partager cette autre pièce indispensable du Hip-Hop. Un disque plutôt boudé à sa sortie. Bizarrement, ce sont un peu les mêmes glands qui tapaient dessus qui cherchent dorénavant l’album à un prix raisonnable. Tant pis, car « Brotherhood Of The Bomb » n’a pas besoin de ça. À vrai dire, ce n’est pas un disque mais un carnassier. Une bête qui gronde, feule, grogne, bave,

Lire la suite...

Paul Buchanan – Mid Air

midair

Evidemment, le contraste après une écoute du dernier Marilyn Manson et celui de Paul Buchanan est plus que frappant… Evidemment, on écoute les yeux fermés la beauté fragile du crooner écossais s’élevant au-dessus des villes, au-delà du temps, nous emportant avec lui comme la fumée de cheminée, s’évaporant à chaque fin de morceau. Evidemment, on apprécie que l’instant se fige, on oublie le tumulte de nos existences, le bourdonnement des gens, les parasites du métro, la fugacité de nos journées, la vitesse

Lire la suite...

Biosphere – L’Incoronazione Di Poppea

L-Incoronazione-Di-Poppea

Je pense que je suis fâché avec Biosphere, c’est comme ça. Et pourtant, quand on me parle de ses dernières sorties, je vais forcément jeter une oreille dessus comme celui qui soutient mordicus que Dario Argento est capable de faire autre chose que de la bouse cinématographique. J’y vais un peu fort ? Oui, peut-être, mais ce n’est pas grave. Quand on publie un truc comme « N-Plants », j’ai du mal a rester objectif. Du coup, je vais faire court ! « L’Incoronazione Di Poppea » n’en est pas une, de bouse. Tout

Lire la suite...

Memories Of Machines – Warm Winter

memories

Il aura fallu plus de 4 ans pour que cet album arrive au grand jour. 4 ans pendant lesquelles Giancarlo Erra, de Nosound, et Tim Bowness, de No-Man et mentor de Erra, ont enregistré ces morceaux, écrits en commun. L’album fait appel à une multitude d’intervenants, comme on le verra plus bas, et a donc voyagé en Angleterre et en Italie, mais aussi en Suède, en Estonie et aux Etats-Unis. On retrouve au mixage un certain Steven Wilson, décidemment très occupé ces temps-ci ! Le plus frappant sur cet album est le mélange des ambiances

Lire la suite...

Unsane – Occupational Hazard

Unsane-Occupational-Hazard

Tu ne voulais pas aller à Big Apple. T’es venu quand même, quémandant du pognon, rackettant ta grand-mère au passage à l’hospice du coin. Et t’as aimé ça ! T’es allé à l’aéroport. Tu t’es fait confisquer tes cinq litres d’alcool. Tu croyais que ceux du Nouveau-Monde ne valaient pas tripette. T’as gueulé, en perte minable et sans envergure. Tu t’es shooté aux tranquillisants. L’avion ? T’aime pas ça. T’es arrivé, t’as pris un taxi pouilleux. Le chauffeur sikh a rigolé quand tu lui as donné 

Lire la suite...

Makoto Kitayama With Shingetsu Project – Hikaru Sazanami

Makoto Kitayama With Shingetsu Project – Hikaru Sazanami

Makoto Kitayama, pour qui s’en souvient encore, n’est autre que le talentueux vocaliste du groupe culte Shingetsu, baptisé le Genesis japonais par les connaisseurs, et dont la discographie ne compte qu’un unique mais magnifique album édité en 1979. L’attente aura été longue pour que Kitayama ne refasse parler de lui, puisque pas moins de vingt ans séparent la sortie de ce vrai-faux nouvel opus de son illustre prédécesseur. « Hikaru Sazanami » est une oeuvre aujourd’hui injustement

Lire la suite...

NeBeLNeST – NeBeLNeST

NeBeLNeST – NeBeLNeST

NeBeLNeST, ou la fusion réussie du krautrock allemand du début des seventies et du King Crimson de la grande époque ? Oui et non en fait, il serait très réducteur d’assimiler le premier album de cet excellent groupe français à un simple revival, plagiat, ou à une quelconque  expérience de laboratoire sur de l’ADN musical passéiste. Ce premier essai de NeBeLNeST, formé en 1997 sous le nom de Nova Express, possède en effet son essence propre, tout en synthétisant cependant un certain nombre d’éléments

Lire la suite...

Melvins – Freak Puke

Melvins – Freak Puke

Melvins… Désolé, ça me les brise menu de faire un topo sur LE plus grand groupe de rock sur Terre (vous avez vu comme je suis feignant ?). Y’a tout dans Melvins, l’humour, le décalage, Tahiti Bob, le suicide commercial, le groove. L’expérimental, absurde, foiré, rigolo, mais toujours fun. Du génial, du bon, du mouairf… Du naze aussi. Des tubes qu’on repasse en boucle dans la caisse en sillonnant les rues d’Auxerre, Paris et Navarre, des séances improvisées chez le coiffeur en habit de gourou, de la soupe

Lire la suite...

Theologian – The Further I Get From Your Star, The Less Light I Feel On My Face

Theologian – The Further I Get From Your Star, The Less Light I Feel On My Face

2009, Leech mettait fin à son projet Navicon Torture Technologies avec son double testament « The Gospels Of The Gash ». Une page se tournait dans l’histoire du power electronics et de la noise en général. Jamais n’avait-on entendu un tel déferlement de nihilisme sonique, gorgé de drones abrasifs et autres dérapages bruitistes ahurissants de puissance, porté par cette voix, ah… cette voix qu’on aurait pu entendre sur une galette de hardcore. Une certaine idée de l’extrémisme sonore. Cependant, Leech

Lire la suite...
1 177 178 179 180 181 200