Kotebel – Concerto For Piano And Electric Ensemble

Kotebel – Concerto For Piano And Electric Ensemble

Kotebel est tout d’abord un projet personnel, puis une formation musicale à part entière qui voit le jour à Madrid en 1999, à l’initiative du pianiste et compositeur vénézuélien Carlos Plaza. L’artiste a bénéficié d’une solide formation classique, qui a fait de lui un passionné des plus grands créateurs de musiques orchestrales, tout particulièrement ceux de la période romantique, en passant par les chefs de file de la musique moderne dite  « impressionniste » (Claude Debussy

Lire la suite...

OSI – Free

OSI – Free

2eme album du combo formé par Kevin Moore, Jim Matheos et Mike Portnoy. Le premier avait surpris par sa froideur, notamment par les ambiances synthétiques et électroniques, mâtinées de metal. Le chant aussi, assez monocorde, pouvait rebuter. Il n’empêche, OSI apportait une vraie originalité, et montrait une autre facette du jeu de batterie de Mike Portnoy. « Free » continue de développer ambiances électroniques et metal, mais en étant cette fois-ci plus diversifié et certainement plus simple d’accès car

Lire la suite...

Hildur Guðnadóttir – Leyfðu Ljósinu

Hildur Guðnadóttir – Leyfðu Ljósinu

Quand j’y pense, j’ai découvert cet album en deux fois. Oui, car à l’écoute de ce disque, je me suis rendu compte que j’avais déjà entendu Leyfðu Ljósinu, mais sous un autre nom, et dans des conditions particulières. Si vous voulez le savoir, lisez le live report du Festival Présences Electronique, tout en bas (consultable ici). Comprenez, première écoute (en live donc) la pièce se nomme « Haloes », sur disque, ça se transforme en « Leyfðu Ljósinu ». Je pourrais faire un copié-collé de feignasse,

Lire la suite...

Echolyn – The End Is Beautiful

Echolyn – The End Is Beautiful

Groupe phare de la scène rock prog américaine des années 90 pour avoir sorti deux pierres angulaires du genre « Suffocating The Bloom » et « As The World », Echolyn avait signé en 1994 chez Sony, puis avait été laché par la major. Ce fut la fin provisoire du groupe qui pu heureusement se reformer en 1999. Ce nouvel album, « The End Is Beautiful » résume ce dont le combo est capable : des morceaux dynamiques et modernes, relevés par une interprétation sans faille par des musiciens hors pair, et une instrumentation

Lire la suite...

Kopecky – Blood

Kopecky

Kopecky est un trio de frères américains, qui pratiquent l’instrumental épique qui mélange metal, progressif, fusion et expérimental, rien que ça ! « Blood » est leur cinquième album et c’est à des techniciens hors pairs (et oui, encore) à qui nous avons affaire. La guitare mène le jeu, tandis que la basse prend de multiples formes. Tout au long de ces 7 morceaux, il peut arriver que l’on éprouve (souvent) l’envie d’éteindre sa chaîne hi-fi. « Garden Of Immolation », le morceau d’ouverture, est

Lire la suite...

Echolyn – Echolyn

Echolyn

Avec Spock’s Beard, The Flower Kings, Anglagard, Anekdoten, Porcupine Tree et beaucoup d’autres, Echolyn fut l’un de ces nouveaux groupes du rock progressif qui ont fait leur apparition au tout début des années 90 en contribuant, avec un foisonnement créatif qui force le respect, à la renaissance et au prolongement inespérés d’un « genre », peut-être un peu trop vite enterré par une presse musicale grand public, snobinarde et bien pensante. Si ses talentueux alter-égos, dont les quelques

Lire la suite...

Kopecky – Sunset Gun

Kopecky – Sunset Gun

Kopecky est une formation on ne peut plus « familiale », patronyme de trois frangins musiciens de nationalité américaine qui partagent la même passion pour une sorte de rock progressif heavy instrumental aux structures alambiquées. Né en 1997 quelque part dans l’état du Wisconsin, Kopecky œuvre en effet dans ce même registre depuis son tout premier album, et ce jusqu’à  « Sunset Gun », le troisième en date, produit et distribué par le label français Musea, après un détour de la jeune formation chez

Lire la suite...

Tony Levin – Pieces Of The Sun

Tony Levin – Pieces Of The Sun

Tony Levin est décidément un authentique roi de l’éclectisme qui frappe toujours là où on ne l’attends pas. Cette véritable star de la basse « multifacettes » (on ne compte plus le nombre d’artistes célèbres avec lesquels ce dernier a collaboré, et tout  ça sans jamais attraper la grosse tête !) a en effet aligné ces dernières années toute un série de projets musicaux originaux, divers et variés. En collectif ou en solo, on citera pêle-mêle ses incursions dans le domaine de la world music (avec son intimiste

Lire la suite...

BJ Nilsen – The Invisible City

The-Invisible-City

En fait, ça commence par ce que l’on croit être du silence, et puis un drone fait son apparition, électrique comme si on avait branché le courant. Ce mouvement statique (un brin stressant tout de même !) s’étend sur plusieurs minutes avant de bifurquer dans une autre direction, où se mêlent field recordings, drone hypnotique, interférences magnétiques légères montant jusqu’à un final d’interactions légèrement bruitiste mais terriblement tenace et pénétrant. BJ Nilsen a changé d’univers, du moins

Lire la suite...

Dream Theater – Octavarium

dream_theater-octavarium

En 2005, ce nouvel album de Dream Theater prend, encore une fois, à contre-pied l’auditeur, après un « Train Of Thought » ultra-metal et peu progressif, mais cohérent et finalement assez convaincant. « Octavarium », huitième opus du groupe (le chiffre 8 est omniprésent dans le livret et dans les photos, il y a 8 morceaux, 8 boules sur la pochette, 8 touches de piano sur la couverture arrière…), essaye de boucler la boucle, en truffant tous les morceaux de références aux anciens albums. Mais malheureusement,

Lire la suite...
1 176 177 178 179 180 190