Foray Between Ocean – Depression Neverending

Foray Between Ocean-Depression Neverending

Le très pale, fade, tiède et monochrome Ride The Majestic de Soilwork m’a laissé sur ma faim. Je n’y ai perçu qu’un désire purement mercantile de lancer un disque pour faire simple acte de présence, pour ne pas être oublié du public. On était bien loin de la passion contagieuse de Strid et sa bande du temps de Sworn To A Great Divide (2007), The Living Infinite (2013) et du légendaire Stabbing The Drama (2005), mon album préféré d’entre tous.

Ici, Foray Between Ocean reprend la mise et la remet intégralement

Lire la suite...

Forteresse – Thèmes Pour La Rébellion

Forteresse-Thèmes pour la rébellion

Et qui plus est, les airs véloces et « rentre dedans«  de notre trio (et quintet lorsque réunis live), sont accompagnés de textes qui ne font pas que du remplissage. On est loin du « oh-oh-ooooh, na-na-na«  de nos plus puérils chanteurs pop. Et c’est tant mieux. On est également à mille lieues des lieux communs tels que le meurtre de sang froid, la décapitation et la prédation à la sauce Cannibal Corpse. En fait, Forteresse fait dans le meilleur des deux mondes. De la musique

Lire la suite...

Nails – You Will Never Be One Of Us

Nails-You Will Nver Be One Of Us

Ce qui a de bien avec Nails, c’est sa constance. Familiarité, sécurité, branlée. Allégorie de la violence faite main, une vraie devise, mieux une profession de foi. Faut-il s’attendre à autre chose qu’une déflagration juteuse et épileptique ? Diantre que non ! Est-il cependant bon de se prendre un parpaing de chantier dans la gueule, une voix vociférante, des plaques de lourdeurs et des saillies grindcore en l’espace de vingt petites minutes ? À ton avis ? Bien sûr que oui ! C’est court,

Lire la suite...

Gorguts – Pleiades’ Dust

Gorguts-Pleiades Dust

Avant, il fallait oser passer ce premier pas : jeter une oreille sur un album de Gorguts, alors que le groupe revenait de la vallée de la mort. Surprise, découverte, soulagement et poutre de circonstance, le groupe ne renaissait pas, il implosait à la face du monde, du moins de son toit. Maintenant, quand je regarde ma collection, une seule question trotte dans ma tête. Vais-je mettre le dernier Gorguts gratter le diamant de ma platine (parce que le vinyle c’est mieux) ? Question bête, une fois sa journée finie, soleil déclinant.

Lire la suite...

L’Islande, la nouvelle terre promise du metal extrême ?

Islande

Le black metal est un genre dorénavant universel. Né en Angleterre, il a gagné en bestialité en Amérique du Sud, puis est apparu de manière fracassante aux yeux du grand public dans ce pays qu’est la Norvège et s’est égrené, par la force des choses, telle une traînée de poudre sur le monde. Il y a quelque chose d’étrange dans l’appréhension du genre black metal. Ceux qui ont l’habitude de lire mes chroniques savent que j’apprécie le metal extrême au sens large et doivent se douter… Lire la suite...

Gojira – Magma

gojira-magma

Dieu merci, nous avons survécus à Donald Trump, à l’EI, à Poutine et à la menace nucléaire latente, à la Corée du Nord et à cet imbécile de Kim Jong-Un pour pouvoir être témoins de la sortie tant attendue de Magma, le dernier disque de Gojira. Dieu merci, le monde tiendra encore bon jusqu’au 17 juin, parce qu’il le faut !

C’est en primeur que j’ai reçu le sixième album du groupe français il y a quelques heures. Je n’en ai pas dormi de la nuit. Il a fallu que je me réveille et mette mes

Lire la suite...

Aerolithe – Fall Of The Leafe

Aerolithe Fall Of The Leafe

Aerolithe fait partie de ces groupes inclassables. Il n’est pas évident de définir s’ils jouent du Metal (avec un gros son de gratte) ou du Pop Rock, ou même du Rock alternatif avec des relents de Death, réminiscence d’un temps passé où le groupe excellait dans le domaine. Cet éclectisme fait immédiatement penser à un autre groupe finlandais renommé pour ça, j’ai nommé Waltari, sauf qu’eux sont plus situés dans une veine Punk. Il plane parfois aussi des accents médiévaux sur certains titres (« At

Lire la suite...

Arkan : le pillier de l’oriental metal européen

Arkan-band

Arkan : le pillier de l’oriental metal européen

Comment voyager pas cher ? Un disque du groupe français Arkan peut faire l’affaire. Avec Arkan, on a l’impression d’entendre le muezzin appeler à la prière du haut d’un minaret en plein Istanbul ou d’entendre Shéhérazade nous raconter les Contes des mille et une nuits. On sent les épices du marché, l’odeur prenante et chaude du sable ainsi que celle du thé tunisien. Pourtant, Arkan ne loue pas Allah ni n’appelle au culte. … Lire la suite...

Plebeian Grandstand – False Highs, True Lows

False Highs, True Lows

Ce soir là, attendant un hypothétique texto, je me mis le dernier Plebeian Grandstand. Déjà qu’on me prenait pour un kamikaze avec mon caddie rempli de Leffe Royale… Et je regardais, une nouvelle fois, la fumée de ma cigarette monter doucement au plafond. Le dernier rejeton se nomme False Highs, True Lows et la question était de savoir, encore une fois, si on peut se confronter à cet enchaînement de brutalité frôlant par instant la convulsion post-traumatique au milieu du sang coulant des oreilles et des poubelles

Lire la suite...

Igorrr, l’omnivore : la discographie

Igorrr omnivore

Igorrr, l’omnivore : la discographie

Igorrr, alias Gautier Serre, est un compositeur français dont l’originalité n’a d’égal que la folie. Comme si Katerine, John Cleese (Monty Python), Tarja Turunen (ex-Nightwish), Napalm Death, Devin Townsend, Emir Kusturica et l’orchestre baroque Symphonie de Breizh décidaient de se réunir, avec le dessinateur Pierre La Police comme producteur, afin de former un super-groupe super-fou bien décidé à explorer les recoins et les excès musicaux d’un style unique tout… Lire la suite...

1 2 3 4 5 14