La Revue du Cybermetal

dna-tech

Cybermetal : l’homme, la machine et l’horlogerie made in Switzerland

Tout un chacun connaît le metal industriel. Rammstein, Nine Inch Nails, Ministry, Pain, Mass Hysteria, KMFDM, Deathstar Assembly sont des noms qui vous dirons probablement quelque chose. Il en existe un nombre important, mais de notoriétés inégales. Comme pour le progressif qui possède une pléthore de sous-genres (rock progressif, space rock, mathrock, death progressif, death technique, djent, post-hardcore, metalcore, crossover … Lire la suite...

Batushka – Litourgiya

batushka-litourgiya

Si on parlait black metal ? Oui, mais de black metal orthodoxe, faut pas déconner. Ben oui, ce tag qui apparaît sur last.fm. Cette forme de l’art noir qui étudie, digère, réinterprète et dégorge la liturgie catholique, le chant sacré, le mysticisme clérical, la représentation byzantine de la chrétienté dans un jeu de « je t’aime, moi non plus, après toi, je n’en ferais rien ». Banco ! me dira mon ami imaginaire lors de mes soirées « écoutons du black metal dans le noir ».

Batushka, ce projet sorti

Lire la suite...

Terra Tenebrosa – The Reverses

Terra-Tenebrosa-The-Reverses

Informe, entérique, malsain, on pourrait laisser libre court à son imagination la plus débridée comme on pourrait se téléporter dans ces espaces estropiés où seule la terreur rampe au niveau des chevilles. Terra Tenebrosa n’est pas un groupe à proprement parler ni même un buzz obscur, mais bien une entité; une forme de vie inorganique, un fantasme horrifique possédant son propre cadre, son univers, son accroche, son histoire, sa propre métaphore, son propre Charon voguant au sein d’un Styx fait d’épineux,

Lire la suite...

Novembre – Ursa

Novembre - Ursa

Voilà une bien drôle de créature…. Novembre, une formation italienne qui donne dans le doom-metal prog atmosphérique. À mi-chemin entre le gothique de Paradise Lost, Anathema, Katatonia, Dark Tranquility et le shoegaze le plus typique. En fait, il me semble tout bonnement impossible d’accoler une étiquette à ce groupe. Et je crois bien que les quelques musiciens de Novembre n’ont eux-mêmes que peu d’intérêt à être classifiés. On comprend bien, à l’écoute d’un seul morceau,

Lire la suite...

Cool Cavemen – Multipolar

Cool Cavemen Multipolar

Bienvenue chez les ch’tis au pays des doux-dingues de Cool Cavemen, un groupe au Funky/Jazz complètement barré. Les CC ont sorti un 1er LP fort justement nommé Fusion, puis sont passés au RaismesFest 2007 avec un succès bien mérité à la clef. Sur la lancée de cette renommée toute fraîche, ils produisent leur 2ème effort avec Multipolar. Si vous espériez qu’ils s’étaient un peu assagis, que nenni mes braves ! Dès l’intro, c’est une imitation des Simpsons qui « Fait Péter 

Lire la suite...

Foray Between Ocean – Depression Neverending

Foray Between Ocean-Depression Neverending

Le très pale, fade, tiède et monochrome Ride The Majestic de Soilwork m’a laissé sur ma faim. Je n’y ai perçu qu’un désire purement mercantile de lancer un disque pour faire simple acte de présence, pour ne pas être oublié du public. On était bien loin de la passion contagieuse de Strid et sa bande du temps de Sworn To A Great Divide (2007), The Living Infinite (2013) et du légendaire Stabbing The Drama (2005), mon album préféré d’entre tous.

Ici, Foray Between Ocean reprend la mise et la remet intégralement

Lire la suite...

Forteresse – Thèmes Pour La Rébellion

Forteresse-Thèmes pour la rébellion

Et qui plus est, les airs véloces et « rentre dedans«  de notre trio (et quintet lorsque réunis live), sont accompagnés de textes qui ne font pas que du remplissage. On est loin du « oh-oh-ooooh, na-na-na«  de nos plus puérils chanteurs pop. Et c’est tant mieux. On est également à mille lieues des lieux communs tels que le meurtre de sang froid, la décapitation et la prédation à la sauce Cannibal Corpse. En fait, Forteresse fait dans le meilleur des deux mondes. De la musique intelligente pour des gens intelligents,

Lire la suite...

Nails – You Will Never Be One Of Us

Nails-You Will Nver Be One Of Us

Ce qui a de bien avec Nails, c’est sa constance. Familiarité, sécurité, branlée. Allégorie de la violence faite main, une vraie devise, mieux une profession de foi. Faut-il s’attendre à autre chose qu’une déflagration juteuse et épileptique ? Diantre que non ! Est-il cependant bon de se prendre un parpaing de chantier dans la gueule, une voix vociférante, des plaques de lourdeurs et des saillies grindcore en l’espace de vingt petites minutes ? À ton avis ? Bien sûr que oui ! C’est court,

Lire la suite...

Gorguts – Pleiades’ Dust

Gorguts-Pleiades Dust

Avant, il fallait oser passer ce premier pas : jeter une oreille sur un album de Gorguts, alors que le groupe revenait de la vallée de la mort. Surprise, découverte, soulagement et poutre de circonstance, le groupe ne renaissait pas, il implosait à la face du monde, du moins de son toit. Maintenant, quand je regarde ma collection, une seule question trotte dans ma tête. Vais-je mettre le dernier Gorguts gratter le diamant de ma platine (parce que le vinyle c’est mieux) ? Question bête, une fois sa journée finie, soleil déclinant.

Lire la suite...

L’Islande, la nouvelle terre promise du metal extrême ?

Islande

Le black metal est un genre dorénavant universel. Né en Angleterre, il a gagné en bestialité en Amérique du Sud, puis est apparu de manière fracassante aux yeux du grand public dans ce pays qu’est la Norvège et s’est égrené, par la force des choses, telle une traînée de poudre sur le monde. Il y a quelque chose d’étrange dans l’appréhension du genre black metal. Ceux qui ont l’habitude de lire mes chroniques savent que j’apprécie le metal extrême au sens large et doivent se douter… Lire la suite...

1 2 3 4 5 15