Dälek – From Filthy Tongue Of Gods And Griots

Dälek – From Filthy Tongue Of Gods And Griots

Je ne vais pas revenir sur ce qui a été dit au travers de nombreuses chroniques visibles sur le net concernant Dälek. Oui, le hip-hop a trouvé un nouveau visage, celui dont il n’aurait jamais dû se détourner au lieu de grossir les titres des journaux à scandales, des poitrines synthétiques et de la musique certifiée authentiquement merdeuse. Conspué par ces « tribus » musicales à qui aura la plus grosse du chantier (et là je vise tout le monde), Dälek prend à revers la populace. Ses références ? Il les prend autant

Lire la suite...

Dälek Vs Zu – Dälek Vs Zu

Dälek Vs Zu – Dälek Vs Zu

Affreux dilemme… J’aime Zu. J’aime Dälek. Et je ne vois par où je pourrais commencer à parler de ces deux mastodontes et de leur genre respectif. Car, il ne faut pas se leurrer, les deux entités présentes sont diamétralement opposées. D’un côté du ring, j’ai Dälek, artiste hip-hop de le scène New-Yorkaise, connu dans le milieu pour ses influences ouvertes où se mêlent Einsturzende Neubauten, Melvins ou encore les Young Gods. Un hip-hop donc, mais mâtiné d’ambiance industrielle et de bruitisme dosé.

Lire la suite...

Fire! With Oren Ambarchi – In The Mouth – A Hand

In-The-Mouth-A-Hand

À peine un an après la sortie de « Unreleased ? » et en pleine période d’hypocrisie ou chacun se transforme en amateur de jazz averti, c’est la période, c’est la mode, ça fait chic… et en plus il fait beau ! Fire! sort son nouvel album toujours sur Rune Grammofon. Si le précédent brillait par la présence de Jim O’Rourke, celui-ci convie un autre guitariste tripatouilleur, Oren Ambarchi. Le monsieur m’avait déjà agréablement surpris avec son album « Audience Of One ». Son titre « Knots »,

Lire la suite...

Fire! With Jim O’Rourke – Unreleased ?

Unreleased

Vous savez, c’est pendant l’été que la plupart des gens se rendent compte que le jazz existe encore. Oui, une scène est bien là. On dira, à chaque canicule, qu’elle est bien vivace, alors que pour le commun des mortels, jazz = années 50. Mais dès les derniers rayons du soleil estival partis, on oubliera tout, gardant seulement un souvenir d’été. Triste époque où les musiciens restent quasi toute l’année dans des caves pour renaître une fois l’an. Consternant aussi d’oublier que le jazz est avant tout un état

Lire la suite...

Fire! – You Liked Me Five Minutes Ago

You-Liked-Me-Five-Minutes-Ago

Au point de vue du free-jazz actuel, c’est souvent du côté des pays nordiques qu’il faut tendre l’oreille. Rune Grammofon est le meilleur pied-à-terre pour tous ceux qui recherchent un jazz innovant, exigeant, et sur lequel on arrive à retrouver ce sentiment de transe instrumentale délirante et cathartique hérité de la fin des années 60 et d’une partie des années 70. Fire! ce n’est pas un petit combo. On y retrouve Mats Gustafsson, saxophoniste connu pour sa stridence, son coffre, mais aussi pour sa palette

Lire la suite...

Moha! – Norwegianism

Moha! – Norwegianism

La Norvège ne fait pas les choses à moitié. Quand il est question d’ambient-music, on peut compter sur Biosphere ou Deathprod. Pour le jazz d’avant-garde, on a Supersilent et bien d’autres. Pour le jazz… barré, on a Ultralyd, et dans le barré complet… on a… Moha!. Ne vous fiez pas à la pochette rose bonbon, « Norwegianism » c’est 25 minutes d’improvisation en roue libre par deux membres d’Ultralyd (« Daily Four » et sa guitare). Et attention, c’est parti. Bouton [Rec] Touche à ces

Lire la suite...

Ultralyd – Inertiadrome

Ultralyd – Inertiadrome

Dans le registre du free-jazz déferlant et mastoc, je prends Ultralyd. Oui Monsieur. Dans la catégorie du jazz qui partouze avec conviction et ardeur sur une pointe hardcore et une louche de krautrock, moi je dis banco. « Chromosome Gun » défouraillait nous laissant à peine le temps de souffler, « Renditions » nous plongeait dans une ambiance dronisante pas vraiment folichone et même bien chiante, « Inertiadrome » remêt les pendules à l’heure, point barre. Oui Monsieur. Christina Lindberg, affolante

Lire la suite...

Nils Petter Molvaer – Recoloured : The Remix Album

Nils Petter Molvaer – Recoloured The Remix Album

Le trompettiste norvégien Nils Petter Molvaer se fait remarquer en 1997 avec un bel accueil critique, en publiant son premier album intitulé « Khmer » sur le fameux label ECM, un disque d’électro-jazz aussi inattendu qu’original, mêlant habilement éléments jazzy improvisés et rythmiques électroniques envoûtantes, et ce avec un goût très prononcé pour les ambiances oniriques, entre calme et tempête. Pas de doute, un nouveau talent est né, et le disque fait d’office partie des incontournables

Lire la suite...

Nils Petter Molvaer – NP3

Nils Petter Molvaer - NP3

Nils Petter Molvaer est un trompettiste norvégien qui se fait remarquer auprès du public en 1997  en publiant un premier album intitulé « Khmer » sur le label ECM. Cet étonnant disque de jazz décalé et éthéré aura connu d’entrée de jeu les faveurs du public et des médias. Celui-ci mêle habilement, et de manière originale, un son de trompette façon Miles Davis, des traitements de guitares  » frippien », une basse profonde et des percussions diverses, sans oublier les samples, « talk box » et autres

Lire la suite...

Portal Kent Cinelu – Burundi

Portal Kent Cinelu – Burundi

Trois années après leur dernière collaboration qui aura engendré entre autre un fabuleux concert à la Villette, le jazzman Michel Portal (saxophone soprano et clarinette basse) et le percussionniste Mino Cinelu se sont retrouvés autour d’un nouveau projet musical, cette fois ci avec la bénéfique participation de l’Américain Steven Kent, joueur renommé de didgeridoo, l’un des plus ancien instrument de musique du monde, aujourd’hui largement popularisé aux quatre coins de la planète.

Lire la suite...
1 7 8 9