Francis Lickerish – Far And Forgot From The Lost Lands

Francis Lickerish – Far And Forgot From The Lost Lands

La vie de Francis Lickerish n’aura pas été de tout repos. Co fondateur de The Enid en 1973 avec Stephen Steward et Robert John Godfrey, ce guitariste prodige claque la porte du groupe en 1981, pour divergences humaines et artistiques. Il se lance alors dans une carrière de psycho thérapeute (!!!) avant de se retrouver au chômage et dans la merde. Éclaircie dans ce tableau peu réjouissant, ce sympathique gentleman se marie en 1982 avec une charmante demoiselle avec laquelle il part dans la foulée en voyage de noces en Inde et escalade l’Himalaya, expérience qui modifiera à tout jamais sa conception de l’existence. En mai 2009, le père Lickerish renoue avec ses premières amours musicales et produit, sous la bannière de Secret Green, un opus intitulé « To Wake The King » qui s’inscrit dans la droite lignée de « Aerie, Faerie, Nonsense ». Trois ans plus tard, c’est en solitaire que notre homme nous délivre, fin décembre 2012, un excellent nouvel album baptisé « Far And Forgot From The Lost Lands ».

Entouré par une pléthore d’invités (dont la belle Hilary Palmer au chant, sans oublier la flûte, le violon, le hautbois, le cor français, les trompettes et la contrebasse), Francis Lickerish nous offre un CD qui, dans sa structure et sa rythmique, obéit davantage aux règles de la musique classique qu’à celles du rock. Tout, en effet, est ici pensé non en termes d’agressivité mais d’esthétique. D’où l’apparente froideur d’une œuvre aussi « pure » qu’il se peut.

De la majesté du titre d’ouverture « Brides Of The Wind », en passant par la montée en puissance dramatique de « The Shining Hour (For Helen) » et la mélancolie de « The Man Who Sold Magic », « Far And Forgot From The Lost Lands » s’avère fort réussi, sans atteindre pour autant les sommets du « Invicta » enfanté par son ancien groupe, The Enid. A découvrir…

Bertrand Pourcheron (7,5/10)

http://www.secretgreen.co.uk/index.html

Far And Forgot From The Lost Lands
Francis Lickerish
2012
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *