Un premier album pour les musiciens québécois de Fractal Cypher

Fractal Cypher-band

Fractal Cypher, ça vous dit quelque chose ? Peut-être bien que non. Mais cela n’est pas bien grave, puisque vous entendrez parler de cette prometteuse formation de prog metal montréalaise sous peu. Il me semble d’ailleurs impossible d’envisager que le groupe s’en tienne uniquement au territoire du Québec. Le son de cette formation est très européen. Il n’y a aucune raison pour que le groupe ne traverse pas l’Atlantique, aucune ! L’ingéniosité des compositions est à couper le souffle, la structure de chaque morceau est solide comme le roc, l’instrumentation est carrément divine et la production est impeccable (d’autant plus que Fractal n’est encore signé par aucun label et qu’il s’agit d’une auto-production).

Le quintet n’a rien à envier aux plus grands noms de la scène progressive. J’oserais même avancer que Fractal Cypher est de la pointure des Opeth, Dream Theater et Stratovarius, les principales influences du groupe. Je n’aurais personnellement aucune surprise à voir le nom de la formation apparaître sur un marquis ou une affiche aux côtés de ces artistes de renommé mondiale d’ici quelques temps. Mais pour l’instant, contentons-nous d’attendre avec impatience et enthousiasme Human Paradox, le premier opus du groupe. Prévue pour le 7 septembre 2016, cette pépite réjouira, que dis-je, envoûtera le fan de prog metal le plus averti.

Pour faire en sorte de calmer le jeu et de rendre l’attente un peu moins insupportable, je vous suggère fortement d’aller rendre une petite visite aux sites iTunes, Bandcamp ou Soundcloud, histoire de vous mettre en appétit avec les singles « Lost » et « Prison Planet » tout en vous offrant ce plaisir auditif.

Jusqu’ici, seulement deux pièces sont disponibles pour écoute. J’ai eu le plaisir d’entrer en contact avec le guitariste Vincent Bruneau qui m’a gentiment fait parvenir l’entièreté de l’album, et je vous jure, je n’ai rien entendu de tel jusqu’ici… Ce disque combine et synthétise tout ce que l’on retrouve de bon dans le metal progressif, rien de moins ! Songez à vos noms préférés dans le genre et imaginez-vous si tous ces artistes condensaient leur œuvre en une seule galette. Le 7 septembre prochain vous donnera à comprendre ce que j’entends par là. Franchement, le temps sera bien long d’ici cette grande sortie…

Votre dévoué co-éditeur et chroniqueur metal,

Dann the djentle giant

https://www.facebook.com/fractalcypher

https://fractalcypher.bandcamp.com

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *