Cowards – Still

Cowards - Still

Cowards c’est la vision de Paris, ou « d’un » Paris, au choix. Un regard, que je ne connais que trop bien, y étant né et y vivant toujours. C’est peut-être quelque chose qui peut échapper, ou pas, à certaines paires de yeux non habituées aux rues labyrinthiques de certains quartiers et autres espaces d’ombres qu’un œil non attentif ne discerne pas ou à peine. Laissez tomber Amélie Poulain, espoirs d’une dégustation chez Cyril Lignac et beauté d’un troquet à poster sur Instagram,

Lire la suite...

Sequoyah – Perception

Bonsoir, ladies and djentlemen. Au menu ce soir : djent braisé accompagné d’arpèges citronnés. Nul besoin de demander la carte des vins, le millésime vous est servi avec le plat principal. Excellente cuvée, de remarquables cépages…

Trêve de métaphores culinaires, allons dans le vif du sujet. Les derniers temps ont été plutôt quelconques en matière de djent. Comme plusieurs l’avaient prédit, le djent s’est essoufflé. 2015 fût une année prolifique, mais 2016 m’a paru n’être

Lire la suite...

Neurosis – Fires Within Fires

neurosis-fires-within-fires

Quelque soit le chemin que l’on choisit, quelque soit le confluent impliqué, la lumière ascendante ou l’ombre épaisse, on termine toujours dans l’œil du cyclone. Cet endroit, c’est la quintessence du clair et de l’obscur, de la brise et de la bourrasque. Cet interstice, c’est le noyau du frais et de la chaleur, le point de rencontre de la matière et de l’indicible, un nouvel espace en mutation constante au milieu des éléments abrasifs, des changements constants des particules dans

Lire la suite...

Que la force du djent soit avec vous !

diamond-construct-event-horizon

Ça y est, on y revient : retour au djent ! Depuis le début de l’année, on retrouve ça et là quelques excellentes productions djent. Tout ça parmi un flux ininterrompu de réalisations par des gugusses qui semblent croire que le djent, c’est facile et qu’il s’agit d’attaquer la huitième corde d’une Ibanez avec un plectre pour savoir en jouer (soupirs). Après quelques mois sans réel intérêt à ce niveau, revoici le « djent revival ». Je prends ici, l’espace d’un… Lire la suite...

Sianvar – Stay Lost

Sianvar-Stay Lost

Sianvar, ce n’est pas pour tout le monde. Il faut d’abord aimer le rock indie, mais aussi le post-hardcore et le math rock. En ce qui me concerne, je n’ai pas à être convaincu; le post-hardcore est l’un de mes genres musicaux de prédilection parce qu’il y a dans cette musique une énergie bouillonnante d’une part, et un calme aérien voire stellaire dans une autre mesure. Et comme j’apprécie l’équilibre et les variations, ce style me va comme un gant. D’ailleurs, ce genre

Lire la suite...

Gone Is Gone – Violescent

Gone Is Gone Violescent

Je suis très méfiant envers les « Super » groupes formés de membres de formations célèbres, souvent à l’initiative d’éditeurs empressés de se faire de l’argent facile avec des « noms » ! Le résultat tout comme la motivation n’est que rarement au rendez-vous. Pourtant, la curiosité étant un vilain défaut que j’assume totalement, j’ai eu envie de m’intéresser à Gone Is Gone et leur premier effort Violescent. Bien évidemment, sa composition

Lire la suite...

Cult Of Luna & Julie Christmas – Mariner

Cult Of Luna-Mariner

Lever les yeux vers le ciel (facile). Observer la Lune. Cligner des paupières et s’imaginer au-dessus des architectures fétides et grises des mégalopoles. Flotter au milieu d’étoiles, gaz nébuleux et d’amas de comètes. Un voyage stellaire aux abords d’un trou noir, sa relativité distendue, ces paysages incommensurables comme une danse ralentie en équilibre sur un cordon.

Un dialogue peut alors se créer. Deux voix, une harmonie faite de susurrements, de chuchotements, de cris, de déchirements.

Lire la suite...

Sithu Aye – Set Course For Andromeda

Sithu Aye-Set Course For Andromeda

Sithu Aye. Voilà un nom qui ne dit pas grand chose au tout venant. Le multi-instrumentiste de Glasgow est pourtant le chouchou du rock progressif instrumental. Et comme pour David Gilmour et son phrasé des plus reconnaissables, la griffe de Sithu ne passe pas inaperçue. On peut l’identifier au premier « bend ». En fait, personne n’étire les notes comme le guitariste anglais. Fan de la première heure, je suis le musicien dans tous ses projets. Car, bien qu’instrumentales, ses compositions

Lire la suite...

Forever Still – Tied Down

Forever Still-Tied Down

Du rock danois, Forever Still ? Ah, ce n’est pas américain ? Je l’aurais pourtant cru… Eh bien, il semble  que les apparences soient trompeuses. Pourtant, la recette est typiquement américaine : des riffs simples, mais lourds, un rythme simple à la limite du rock/metal qui joue sur les stations radio un peu plus audacieuses que la moyenne et, par-dessus tout, une voix puissante, celle de la si belle Maja Shining.

La formation Forever Still, dont nul n’a entendu parler jusqu’ici, perpétue le legs

Lire la suite...

Agent Fresco – Destrier

Agent Fresco Destrier

En Islande, pour s’occuper pendant les longues soirées, et Dieu sait s’il y en a là-bas, on aime se raconter des blagues. C’est sûrement comme ça qu’a commencé Agent Fresco :

« – Eh les mecs, j’en ai une bien bonne !
Vas-y raconte, répondent en chœur les trois autres larrons qui ne demandent qu’à se bidonner.
Ben, Arnór, tu as une belle voix, toutes les filles tombent devant toi, Hrafnkell, tu tapes tes casseroles comme le lapin Duracell et toi Vignir, tu fais de la muscu…

Lire la suite...
1 2 3 4