Cult Leader – The Lightness Walk

Cult Leader-The Lightness Walk

A History Of Violence : final chapter (volet 3 de 3)

C’est une brique dans ta petite gueule, du massif, du dépeçage. Attrapé par le col et traîné le long d’une route, tu te débats, tu hurles, gesticulant, butant sur des roches, des morceaux de métal et d’os. Désarticulé, le sang te monte le long de l’œsophage et ressort par ta bouche. Trop meurtri pour réagir, trop épuisé pour résister, trop faible, c’est fini. C’était couru d’avance. Tu t’y attendais, avouons-le. Faut pas dire que ça te tombe du ciel, ne fais pas ton surpris. Cult Leader personnifie la rage et toute la colère qui s’étend dans tes cellules. Elles grossissent, l’anatomie est dépassée, le corps est envahi. C’est une difformité, une monstrueuse engeance engoncée dans une production ridiculement et méticuleusement titanesque. Et là, trop tard… t’es plus qu’un pantin à qui on a coupé les fils, pointant un regard suppliant vers un horizon qui tarde trop à se rapprocher à chaque embardée brutale.

Tu vois ta vie défiler devant tes yeux, tout t’échappe et se dérobe. Et pourtant, des aérations sont senties, sobres, collantes tels des instants de contemplations, ralentis et esthétiques comme si tu prenais conscience pour une toute première fois et que, mine de rien, ça devenait plaisant de se laisser glisser dans le chaud giron de la mort. Après tout, tu as eu une bonne vie… une naissance au prix de mains meurtries lors de démêlages à vif. Sortir, s’extirper, ne pas suivre le chemin, montrer les dents. On reprend son souffle alors que la tension se charge davantage pour redescendre définitivement en un grand soupir de soulagement.

Cult Leader-band

Si c’est par mort ou renaissance, je préfère te laisser seul juge, aimable lecteur hors-champ, je pense que maintenant tu as toutes les cartes et pièces en main pour reconstituer ce grand puzzle plus sérieux mais tout aussi ludique que Docteur Maboul. Tu as ingurgité de la violence débridée, des abcès de sauvagerie, des ambiances épicées et frénétiques qui valent bien un cataclysme auditif avant que ce soit réel, trop réel… Et puis tu te réveilles, et c’est ce satané disque qui joue en boucle.

Jéré Mignon

Coup de Coeur C&Osmall

https://www.facebook.com/CultLeaderMusic

https://cultleadermusic.bandcamp.com

À voir : A History Of Violence, volets 1 et 2 à propos de Cowards et This Gift Is A Curse.

The Lightness Walk
Cult Leader
2015
Deathwish

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *