Maschine – Naturalis

Maschine - Naturalis

Désolé pour toi mon ami Christophe, également chroniqueur dans ces colonnes, ça n’est pas ton alléchante chronique de Rubidium, le premier opus de Maschine qui m’a mis à la bouche un Naturalis époustouflant de maîtrise. Eh oui, à l’époque, je n’écumais pas les colonnes de Clair&Obscur, et donc je suis passé à côté de cette « Maschine » de précision. Mais, mon co-équipier du RaismesFest, Pierre, fin connaisseur de mes goûts musicaux et qui m’a déjà fait découvrir des pépites comme Frost*

Lire la suite...

Soften – BMX EP

Soften - BMX

L’année passée, la sortie de l’album Les Heures blanches, du projet helvète Soften, avait été commentée pour Clair & Obscur. Une notice biographique de cette élégante formation avait alors été présentée. Ce disque Extended Play offre ainsi une relecture épurée de quatre titres, tous écrits par la tête pensante Nils Allen, compositeur et auteur lausannois, que l’on pouvait déjà écouter sur l’album paru en 2016. Un titre inédit ouvre l’album : « BMX ». Celui-ci est accompagné d’un

Lire la suite...

Planes Mistaken For Stars – Prey

Il y a des potes qui nous attrapent par le colbac, un de ces complices qui se rappellent à notre existence pollinisée, rangée avec son plancher qui grince et ses factures de gaz illusoires.  Par inadvertance, mais avec force, ça se rappelle à nous par un morphing du visage ou une crispation des maxillaires. C’est pas comme si on avait rien demandé. La compagnie, l’assurance, ce kiff, ce bon alloua d’antan, entre souvenirs d’un voyage foireux et descentes de bars jusqu’à une biture d’anthologie,

Lire la suite...

CHVRCHES – Every Open Eye

CHVRCHES - Every Open Eye

Décidément, j’ai de la chance. Dans mon vol retour de Dubaï, je tombe à nouveau sur un album qui déclenche en moi un besoin de le chroniquer. Cette fois-ci il s’agit de synth-pop, vous savez cette pop qui s’est développée dans les années 80 du millénaire précédent, et qui développe des mélodies chaudes, contrastant par là-même avec la froideur à laquelle l’on a tendance à associer les synthés qui constituent leur unique base instrumentale. La pochette a à nouveau été décisive dans mon choix d’écoute.

Lire la suite...

Barney Wilen – Moshi

Barney Wilen - Moshi

L’Afrique inconnue.

Base d’un voyage initiatique où la socio-éthnologie se confondait avec une démarche d’ouverture et spirituelle. Posture d’une autre époque, d’un autre temps, de relations et de rencontres disparues, de découvertes oubliées, de contextes géo-politiques complexes et abscons. Une empreinte dans une terre désormais sèche et durcie. Moshi vit le jour après un voyage qu’entreprit Barney Wilen (ayant forgé ses armes avec Miles Davis tout de même), en compagnie

Lire la suite...

Bear’s Den – Red Earth & Pouring Air

Bears Den - Red Earth And Pouring Rain

Je suis dans mon avion pour Dubaï (voyage professionnel, what did you expect?). Tout d’abord, je suis agréablement surpris de converser en polonais avec une hôtesse qui n’a pas eu de doutes sur l’origine de mon nom. Ensuite, autre surprise, en faisant défiler les albums récents en écoute sur la borne qui me fait face, je tombe sur le groupe londonien Bear’s Den. La pochette m’intrigue, une jeune femme au volant de sa voiture dans un clair-obscur où le noir prédomine, sur quelques touches de couleurs vives. Il faut savoir

Lire la suite...

Mike Oldfield – Return To Ommadawn

Mike Oldfield - Return To Ommadawn

À chaque fois que Mike Oldfield revient avec un nouvel album, c’est une certaine euphorie mêlée d’inquiétude qui s’empare de la rédaction de Clair & Obscur ! Il faut dire que sa dernière production en date, Man On The Rocks (2015), avait jeté comme un froid tellement elle était décalée par rapport aux canons de la musique oldfieldienne. Eh oui, Oldfield est devenu un classique, un de ceux qui ont marqué la musique contemporaine. Alors, un Oldfield moins bon, on veut bien, mais un Mike trop pop, on est plutôt dubitatif

Lire la suite...

Festival «Les Voix au Château »

En ces temps où organiser un festival devient de plus en plus une course d’obstacles (cf notre article sur l’annulation du Crescendo http://clairetobscur.fr/annulation-de-ledition-2017-du-festival-crescendo/), donner un coup de pouce à un festival hexagonal très éclectique nous apparaît plus que nécessaire. C’est pourquoi nous relayons l’annonce de Rachel qui nous convie à la quatrième édition du festival « Les Voix au Château », les 6, 7, 8 et 9 juillet  2017 en Tarn et Garonne.

Celui-ci se déroulera

Lire la suite...

Woe – Hope Attrition

Woe - Hope Attrition

Le monde de Woe, tel le petit manuel du black metal illustré, est d’ébène. Sombre comme la saponification du suif, l’extraction sale du charbon de la mine, bilieuse comme la fumée désengorgeant la cheminée d’usine et les particules en suspension d’un ciel collant.

Woe est comme le cambouis passant de l’état liquide à celui de gazeux. Il se propage de ses riffs tranchants, telle corruption et fanatisme, aussi facilement qu’une infection dans un système immunitaire qui claque. Il

Lire la suite...

Celluloide – Words Once Said

Celluloide - Words Once Said

C’est une banalité bien connue, mais pourtant bien réelle, que de dire que le deuxième album est souvent le plus difficile à réussir pour tout groupe, vu que celui-ci a mis tous ses moyens à parachever le premier pour se lancer, jusqu’à utiliser, peut-être, toutes ses cartouches. Il faut croire que Celluloide ignorait totalement ce concept, car après un premier Naive Heart remarquable dans plusieurs sens du terme, voici qu’il se transcendait dans ce Words Once Said de toute beauté. Il faut réellement

Lire la suite...
1 2 3 6