Anna von Hausswolff – Ceremony

Anna von Hausswolff  Ceremony

Gothique, vous avez dit gothique ? Visuel, titres des morceaux et jusqu’au nom de l’artiste le sont. La jeune suédoise Anna Michaela Ebba Electra von Hausswolff ne fait pas dans la facilité dans un univers pop rock où certains codes visuels et autres semblent incontournables pour y être vu et entendu. L’apparence est trompeuse. Ceremony (le CD, voire le nom de l’artiste), pourrait être un florilège de toccatas de quelque obscur maître de l’orgue de la Renaissance flamande, sous un packaging aussi sombre et glauque

Lire la suite...

Electrogenic – Double Exposure

Electrogenic-Double Exposure

Allez, je vais tout vous dire. Ce groupe m’a fait tomber de ma chaise. Double Exposure tourne en boucle chez moi. J’ai presque l’impression d’écrire mon journal intime en écrivant ces lignes. C’est de l’addiction. Mais c’est normal, Electrogenic est un groupe addictif. Ou alors j’ai été particulièrement sensible, très personnellement, à ce que dégage la musique de ce duo italien. Mais je ne le crois pas. Lors de leurs concerts, les gens sont comme moi, ils applaudissent,

Lire la suite...

Piano – Salvage Architecture

Piano-Salvage Architecture

« Piano », voilà qui sonne plutôt italien, français ou tout autre langue latine. D’autant plus lorsque l’on pense que le mot renvoie à un instrument classique, mais aussi au qualificatif « doux » en latin (ce qui sied très bien à la musique du groupe en question). Pourtant, ce nom provient du Royaume-Uni et ne renvoie nullement à de la musique classique. Pourquoi alors avoir choisi un pareil nom ? Difficile à dire. Les mecs de la formation britannique affirment que le

Lire la suite...

Yavú – Nomon

Yavu-Nomon

« It’s alive ! », s’écriait le professeur Frankenstein en voyant sa créature prendre vie et se tenir debout pour la première fois. On pourrait être tenté de s’exclamer de la sorte devant l’étrange amalgame qu’est le premier album du groupe chilien Yavú. Constitué essentiellement d’un post-rock fait de compromis et d’un metal progressif modéré (on n’y entend ni hurlements, ni de guitares tonitruantes, ni batterie hyperactive), Nomon est un disque hybride et très singulier. 

Lire la suite...

Devin Townsend – Z2

Devin-Townsend-Z2

Déjà que n’importe quelle galette du Canadien fou reste plus difficile à digérer qu’une colonne de crêpes mâtinées de sirop d’érable, un double album risque de mettre sérieusement en péril votre système digestif ! Sans même parler de l’état de vos nerfs : en pelotes. Démêlons donc le fil de la trame touffue de cette seconde réincarnation de Ziltoïd, l’extraterrestre laid et fou de jus de chaussette… Et oui, cher public médusé tout autant que consterné, Z2 est bien la suite de Ziltoïd The

Lire la suite...

The Shade – Through Distant Times

The Shade-Through Distant Times

The Shade est le genre de groupe dont il est facile de passer à côté, même si le visage féminin du genre vamp fatale né de la peinture hyperréaliste de la couverture a quelque chose d’attractif. On pourrait croire aussi à un album d’electropop facile à tendance futuriste. La vérité est à la fois plus complexe, sombre et réjouissante. On peut commencer à subodorer cette vérité quand on sait que Stefano Lugo et Derfel, les deux membres de The Shade, se sont rencontrés en 1995 dans l’un des recoins du Shelter,

Lire la suite...

Joel Hoekstra’s 13 – Dying To Live

Joel Hoekstra's 13 Dying To Live

Bon, Joel Hoekstra, c’est quand même un allumé de la six cordes qui a œuvré dans Rock Of Ages, Night Ranger, Trans-Siberian Orchestra, Foreigner, et qui officie désormais – depuis la mi-2014 – au sein de Whitesnake. Et quand c’est le boss, en l’occurrence David Coverdale, qui vous pousse à sortir un album solo déjà dans la boîte, eh bien, vous faites le timide en appelant le groupe Joel Hoekstra’s 13, et vous invitez une brochette de comparses expérimentés dans votre style hard rock mélodique d’expression

Lire la suite...

The Vacant Eyes – Technoir

The Vacant Eyes-Technoir

The Vacant Eyes, voilà un groupe qui se fait discret et qui aurait pourtant avantage à se faire voir, à se faire entendre. Peut-être est-ce encore la faute du groupe lui-même, peut-être est-ce dû à l’offre infinitésimale de musique indépendante partout sur le globe. J’oserais parier que cette formation, comme beaucoup d’autres formations provenant de pays moins reconnus pour leur musique, n’a pas osé franchir la frontière de la République tchèque. Si je fais erreur, tant mieux. Mais si j’ai raison, et que

Lire la suite...

Bliss – So Many Of Us

Bliss-So Many of Us

Bliss est une énigme. Groupe improbable du label confidentiel Nordic Music Society (au site non traduit en anglais !), et dont les membres sont pour l’essentiel issus du Nord de l’Europe (Suède, Danemark), ce qui ne s’entend pas vraiment car leur musique appelle des images plutôt africaines, méditerranéennes et subsahariennes. Groupe très discret aussi et qui s’avance masqué, très peu visible sur le Net. Et inclassable comme souvent lorsqu’on flirte avec l’ambient sans y mettre les deux pieds. Ambient,

Lire la suite...

Gods Of Eden – From The End Of Heaven

Gods of Eden - From the End of Eden

Avec une voix à la Björn Strid (Soilwork), une batterie et une guitare à la Cradle Of Filth, des airs de Dimmu Borgir et de Scar Symmetry (sans le  »screech’ » de Shagrath et les claviers du groupe suédois), avec des influences parfois djent et une exactitude d’exécution et une lourdeur expéditive qui rappelle à certains endroits le seul et unique album de Haarp Machine, le groupe Gods Of Eden a de quoi plaire aux fans de musique enclins au black et au death mélodique accessible, de même

Lire la suite...
1 18 19 20 21